The viaLibri website requires cookies to work properly. You can find more information in our Terms of Service and Privacy Policy.

Recently found by viaLibri....

Lettres Patentes du Roi, portant confirmation du Collège Royal de la Flèche, et qui y établissent un Pensionnat de deux cens cinquante Gentilshommes. - Données à Versailles le 7 Avril 1764.
Paris : P.G. Simon 1764 - In-4° broché, 16 pages. Le collège Henri-IV était une institution d'enseignement jésuite sise à La Flèche, dans le département de la Sarthe, en France. Fondé en 1603 par Henri IV, peu après le rappel en France par le roi de la Compagnie de Jésus, le collège prospère et atteint rapidement plus de 1 000 élèves qui suivent le programme d'études défini dans le Ratio Studiorum. Certains d'entre eux deviendront célèbres, tel le philosophe René Descartes. Le collège est le premier internat ouvert par les jésuites. Après l'expulsion des Jésuites de France, en 1762, diverses institutions se succèdent au sein des bâtiments du collège. Napoléon Ier décide finalement d'y installer le Prytanée national militaire en 1808, devenu depuis l'un des six lycées de la défense français. Le 6 août 1761, un arrêt du Parlement de Paris ordonne la fermeture des établissements scolaires tenus par les Jésuites. La Compagnie de Jésus est bannie du royaume, les pères sont sécularisés et leurs biens sont vendus. Au début du mois d'avril 1762, les Jésuites quittent le collège et la ville de La Flèche. Désignée dans le but de pourvoir aux charges laissées vacantes après le départ des Jésuites, l'administration municipale fait appel à d'anciens élèves de l'établissement afin de poursuivre les cours. Pendant deux années, le collège est dirigé par l'abbé Donjon, un ancien professeur de philosophie. En avril 1764, le duc de Choiseul transforme le collège en « École de Cadets », également appelée « École Militaire Préparatoire », destinée à former des élèves dont les plus méritants sont envoyés à l'École militaire de Paris. En 1776, Claude-Louis de Saint-Germain, ministre de la Guerre disperse les élèves dans des petites écoles militaires de province. Quelques mois plus tard, le roi Louis XVI envoie des lettres patentes rétablissant le collège. Celui-ci est désormais confié aux Doctrinaires, qui procèdent à différents travaux d'aménagements jusqu'à la Révolution [Attributes: First Edition; Soft Cover]
      [Bookseller: PRISCA]
Last Found On: 2018-02-15           Check availability:      IberLibro    

LINK TO THIS PAGE: www.vialibri.net/years/items/36303928/1764-louis-duc-de-choiseul-dufranc-lettres-patentes-du-roi-portant-confirmation

Browse more rare books from the year 1764


      Home     Wants Manager     Library Search     562 Years   Links     Contact      Search Help      Terms of Service      Privacy     


Copyright © 2018 viaLibri™ Limited. All rights reserved.