The viaLibri website requires cookies to work properly. You can find more information in our Terms of Service and Privacy Policy.

Recently found by viaLibri....

L'Histoire Naturelle éclaircie dans deux de ses parties principales, la lithologie et la conchyliologie, dont l'une traite des pierres et l'autre des coquillages
[8]-230 pp. ; [1] ff. chiffré A Paris, chez De Bure, 1742, in-4, [8]-230 pp. ; [1] ff. chiffré *230 à la suite de 230 ; [1] ff. et reprise de la pagination de 231 à 491-[1] ; 33 pl. en taille-douce, front. compris, maroquin grenat de l'époque, dos à cinq nerfs et fleuronné, triple filet d'encadrement doré sur les plats et double filet sur les coupes, tranches dorées, roulette intérieure, [Signatures :a4, A-Z4, Aa-Zz4, Aaa-Qqq4]. Bien complet du feuillet chiffré *230, compris dans les signatures, qui s'ajoute à la description "des plus fameux cabinets de l'Europe touchant l'histoire naturelle". Rare édition originale, parue anonymement, du premier ouvrage d'histoire naturelle rédigé par Dezallier d'Argenville (1680-1765), dédié à la Société des Sciences de Montpellier qui l'avait accueilli parmi ses membres ; sans doute l'ouvrage de conchyliologie pré-linnéen le plus célèbre du siècle des Lumières. Il ouvre sur un beau frontispice gravé par Chedel d'après François Boucher, figurant un charmant couple de créatures anthropo-zoomorphiques marines, dans une composition rocaille typique du peintre de cours de Louis XV. L'ouvrage est en deux parties : la lithologie, ornée de 4 planches "remplies de morceaux extrêmement rares... Ce sont des pétrifications, des congellations, des cristallisations, & quelques plantes pierreuses" (p. 232) ; et la conchyliologie, comprenant une "Nouvelle méthode de distribuer les coquillages de mer" ornée 27 planches. Les gravures, attribuées à Chedel, indiquent en légende le nom des "personnes de distinction" qui ont contribué à leur exécution grâce "leur secours généreux" ; le Duc de Sully, l'abbé Arnaud de Pomponne, l'abbé Jolly, le comte d'Egmont, l'auteur lui-même, etc... L'artiste qui est à l'origine des dessins semble avoir tenu à conserver l'anonymat, si l'on en croit Dezallier qui, après avoir loué son habileté, regrette "que sa modestie ne permette pas que son nom achève cet éloge" (p. 233). Il pourrait s'agir, selon Madeleine Pinault-Sørensen, de Jean de Jullienne. Dezallier d'Argenville étudia la gravure auprès de Jean Corneille et de Bernard Picart, et le dessin auprès de l'architecte Jean-Baptiste Alexandre Le Blond. Il fréquenta les salons élégants et érudits parisiens et fut membre de plusieurs sociétés savantes en France et en Europe. Il possédait un cabinet fameux dans lequel il rangeait, outre sa collection de peintures, dessins et gravures, "les objets de l'art et ceux de la nature" qu'il glanait à l'occasion de ses nombreux voyages en Europe ; ce cabinet fut décrit par Pierre Rémy dans le Catalogue raisonné (Paris, Didot) dressé, en vue de sa vente, après la mort de son propriétaire. Sa Conchyliologie servit de référence à Jaucourt, auteur de la plus grande partie des articles liés à ce sujet dans l'Encyclopédie, tandis que Dezallier lui-même participait à l'aventure en se chargeant de l'hydraulique. Élégant exemplaire en maroquin d'époque. Charnières légèrement frottées, infimes éraflures, légère auréole sur le plat supérieur. Rousseurs éparses. Cole I, n° 1462. Nissen ZBI, n° 144. Madeleine Pinault-Sørensen, "Dezallier d'Argenville, l'Encyclopédie et la Conchyliologie", in : Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie, 1998, Volume 24, n° 1, pp. 101-148.
      [Bookseller: Librairie Alain Brieux]
Last Found On: 2017-02-11           Check availability:      maremagnum.com    

LINK TO THIS PAGE: www.vialibri.net/years/items/1349236/1742-dezallier-dargenville-aj-lhistoire-naturelle-eclaircie-dans-deux-de

Browse more rare books from the year 1742


      Home     Wants Manager     Library Search     562 Years   Links     Contact      Search Help      Terms of Service      Privacy     


Copyright © 2018 viaLibri™ Limited. All rights reserved.