viaLibri Requires Cookies CLICK HERE TO HIDE THIS NOTICE

Recently found by viaLibri....

Les Hiéroglyphiques. Autrement, Commentaires des lettres et figures sacrées des Ægyptiens & autres Nations. [...] Nouvellement donnez aux François par J. de Montlyard.
Lyon, [Jacques du Creux dit Molliard pour] Paul Frellon, 1615. In-folio, 20 ff. liminaires, 807 pages, 37 ff. d'indice. Ornée d'un somptueux titre-frontispice peuplé de figures allégoriques gravé sur cuivre par Léonard Gaultier, illustrée d'un portrait de l'auteur en médaillon tiré à pleine page (4ème feuillet V°) et de centaines de vignettes symboliques fort curieuses, le tout gravé sur bois dans le texte. Pâle mouillure angulaire sur le dernier tiers du volume, feuillet YYY3 mal placé, le relieur a supprimé le faux-titre et le dernier f. blanc de cet exemplaire. Basane blanche, large roulette dorée en encadrement, grande couronne d'épinnes au centre portant l'inscritpion Jesus Maria, semis de fleurs de lys dorées sur les plats, dos à nerfs orné de fers "à l'oiseau", tranches dorées (Reliure fin XVII ème). Usure du décor au premier plat. Édition originale de la traduction par Jean de Montlyard de cette monumentale encyclopédie des symboles et emblèmes. Publiés à Bâle en 1556, en latin, et réimprimés sept fois jusqu'en 1678, les Hieroglyphica furent traduits en français une première fois en 1576, par Gabriel Chappuys, et une seconde fois dans la présente édition de Jean de Montlyard, tandis qu'une traduction italienne vit le jour en 1602. L'auteur, Giampietro Valeriano Bolzani, dit Pierio Valeriano (1477-1558), avait composé cet imposant répertoire ou miscellanée symbolique le premier d'un genre appelé à devenir très populaire durant le XVIe et le XVIIe siècles alors que l'exaltation suscitée par la redécouverte des hiéroglyphes d'Horapollon était à son comble dans les milieux humanistes d'Europe. Dans ce fort volume, Pierio Valeriano « parle des symboles et emblèmes qui étaient ou pouvaient être dessinés dans les hyéroglyphes, et, sur chacun d'eux, il rassemble tout ce qu'on peut trouver dans les anciens auteurs, sacrés ou prophanes, de relatif à l'histoire naturelle, à la physique et aux phénomènes de la nature, caché sous ces ingénieux emblèmes » (Dorbon). Enfin, aux cinquante-huit Hiéroglyphiques de Pierio Valeriano succèdent ici deux livres de Celio Secondo Curione (1503-1569), « touchant ce qui est signifié par les diverses effigies et pourtraicts des Dieux et des Hommes ». Bel exemplaire de prix dans sa jolir reliure en basane blanche fleurdelisée, offert en 1703 à un élève méritant du collège oratorien de Troyes nommé Nicolas Bezey, avec ex-præmio manuscrit. Landwehr : Romanic, n°765 Brunet, V, 1041 Graesse, VI, 239 Dorbon, n°5036 (éd. de Venise, 1604).
      [Bookseller: Librairie Bertran]
Last Found On: 2016-09-25           Check availability:      Livre-rare-book    

LINK TO THIS PAGE: www.vialibri.net/years/items/1209251/1615-valeriano-g-p-valeriano-bolzani-dit-les-hieroglyphiques-autrement-commentaires-des-lettres

Browse more rare books from the year 1615


      Home     Wants Manager     Library Search     561 Years   Links     Contact      Search Help      Terms of Service     


Copyright © 2017 viaLibri™ Limited. All rights reserved.