Recently found by viaLibri....
2020-10-28 09:12:43
GIDE (André).
Et nunc manet in te, suivi de Journal intime.
Neuchâtel Paris Ides et Calendes 1951. in-12, broché, couverture rempliée, 119 pp. Première édition dans le commerce (après l'édition privée de 1947 tirée à 13 exemplaires). Un des 49 exemplaires de tête numérotés sur Chine. Complet de la bande éditeur : « Les pages capitales qui manquent au Journal »L’édition originale du Journal de Gide est interrompue entre avril et août 1938 par un large trait horizontal noir. Sa femme Madeleine décède brutalement à Cuverville le jour de Pâques, dans leur quarante-cinquième année de mariage. Le 21 août suivant il reprend son journal : « depuis que Em. m’a quitté j’ai perdu goût à la vie et, partant, cessé de tenir ce journal qui n’aurait plus pu refléter que désarroi, détresse et désespoir ». Le titre, Et nunc manet in te, est tiré d’un poème de Virgile dont Gide était un grand familier. La traduction habituelle en était : « et maintenant elle survit en toi ». Du reste, Lacan, se référant au texte latin, considère que ce qui demeure, ce n’est pas la présence de l’être aimé perdu, mais le remords persistant, le sentiment de la faute. Ce « in memoriam » de Gide prend ainsi des allures profondes de mea culpa : « Ce n’est que longtemps plus tard que j’ai commencé à comprendre combien cruellement j’avais pu blesser, meurtrir, celle pour qui j’étais prêt à donner ma vie . À vrai dire mon être ne pouvait se développer qu’en la heurtant. »Gide, pourtant si prompt à la publication, respecta le souci de discrétion de sa femme. En dehors de l’édition privée imprimée en 1947 à 13 exemplaires, Et nunc manet in te paraît à titre posthume (il meurt le … [Click Below for Full Description]
Bookseller: Librairie Vignes Online [Paris, France]
Check availability:

Search for more books on viaLibri

LINK TO THIS PAGE: https://www.vialibri.net/years/books/258187826/1951-gide-andre-et-nunc-manet-in-te-suivi

Browse more rare books from the year 1951