viaLibri Requires Cookies CLICK HERE TO HIDE THIS NOTICE

Recently found by viaLibri....

Traité de la connoissance des animaux, où, Tout ce qui a esté dit pour, & contre le raisonnement des bestes, est examiné. [I.e. Traité de la connaissance des animaux.].
- Paris, Jacques D'Allin, 1664. In-12, plein veau brun de l'époque, dos à 5 nerfs orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, tranches mouchetées rouge, (56), 438, (2) p. de privilège et errata. Ayant lu Charron, et ‘l‘Apologie de Raimond Sebond’ de Montaigne, l’auteur soulève la grave question de la raison des bêtes, et leur restitue cette faculté que Descartes leur avait ôtée: une raison qui ne fait point d’eux les égaux de l’homme, car elle relève de la seule imagination. Opposant le langage animal à l’humain, il définit la parole par des critères plus fondamentaux que la simple articulation. Outre son importance pour les problèmes du langage jusqu’au XVIIIe siècle, le Traité eut un grand lecteur: Malebranche (Christiane Frémont, Cat. des Auteurs, Corpus Fayard, 1995). Marin Cureau de la Chambre, conseiller et médecin ordinaire du roi, est l’un des premiers membres de l’Académie française puis de l'Académie des Sciences. Le privilège, accordé à P. Rocolet et cédé à Jacques d'Allin, est daté du 9 mars 1655. Bel exemplaire, bien relié à l'époque. [Attributes: Hard Cover]
      [Bookseller: Librairie HATCHUEL]
Last Found On: 2015-08-10           Check availability:      AbeBooks    

LINK TO THIS PAGE: www.vialibri.net/years/items/956880/1664-cureau-de-la-chambre-marin-traite-de-la-connoissance-des-animaux

Browse more rare books from the year 1664


      Home     Wants Manager     Library Search     561 Years   Links     Contact      Search Help      Terms of Service     


Copyright © 2017 viaLibri™ Limited. All rights reserved.