viaLibri Requires Cookies CLICK HERE TO HIDE THIS NOTICE

Recently found by viaLibri....

De l'Organisation du Conseil d'Etat en cour judiciaire ; de sa juridiction ; des moyens de la mettre en harmonie avec la Charte et de donner les garanties légales et nécessaires aux justiciables sur les points qui sont en contact avec l'administration publique ; des conseils de préfecture ; et de la nécessité de créer des tribunaux administratifs.
Paris, Renduel, Lemoine 1828 - in-8, [4]-XXVIII-116 pp., maroquin cerise, dos à nerfs orné de filets, guirlandes et fleurons dorés, encadrement de simple filet et guirlande dorés ainsi que de guirlande à froid sur les plats, super-libris doré poussé sur le premier plat, pointillé doré sur les coupes, tranches dorées, dentelle intérieure (reliure de l'époque). Qques rousseurs et papier un peu bruni. Unique édition de cette monographie d'autant plus intéressante que la période de la Restauration correspond à un moment de repli de l'institution, intervenant après la surchauffe napoléonienne. La monarchie restaurée se méfie du Conseil d'Etat, jugé trop lié avec le fonctionnement du régime de l'usurpateur ; non mentionné dans la Charte, il est conservé avec un rôle restreint, centré sur ses fonctions de contentieux administratif. Dupin (1832), 2450. Précieux exemplaire de Joseph-Marie Portalis (1778-1858), fils du ministre de Napoléon, avec super-libris en forme d'envoi sur le plat supérieur "Hommage à Son Excellence le Garde des Sceaux, ministre de la Justice par Routhier avocat." Portalis fut Garde des Sceaux dans le cabinet Martignac du 4 janvier 1828 au 14 mi 1829, date à laquelle il échangea ce portefeuille pour celui des Affaires étrangères. Normalement, ce genre d'ex-dono suit la parution de l'ouvrage et il y a donc tout lieu de supposer que Portalis en était bien le destinataire. Cependant, très curieusement, et sans qu'on puisse bien en reconstituer le cheminement, il semble que l'ouvrage ait ensuite appartenu à Jacques-Charles Dupont de l'Eure (1767-1855), avec ex-libris manuscrit au faux-titre. Le vieux révolutionnaire fut aussi Garde des Sceaux, mais sous la Monarchie de Juillet : dans le ministère provisoire des 31 juillet / 1er août 1830, avec reconduction dans le premier cabinet du 11 août 1830, puis dans le ministère Laffite du 2 novembre suivant. Il démissionna le 27 décembre 1830. Il est probable que l'ouvrage n'ai pas été emporté par Portalis et qu'il soit resté au ministère. Elégante reliure de l'époque.
      [Bookseller: Librairie Historique F. Teissèdre]
Last Found On: 2014-10-02           Check availability:      AbeBooks    

LINK TO THIS PAGE: www.vialibri.net/years/items/716342/1828-routhier-guillaume-de-lorganisation-du-conseil-detat-en

Browse more rare books from the year 1828


      Home     Wants Manager     Library Search     562 Years   Links     Contact      Search Help      Terms of Service     


Copyright © 2018 viaLibri™ Limited. All rights reserved.