The viaLibri website requires cookies to work properly. You can find more information in our Terms of Service and Privacy Policy.

Recently found by viaLibri....

De gentibus Indiæ et Bragmanibus. - S. AMBROSIUS: De Moribus Brachmanorum. - ANONYMUS: De Brachmanorum.
Edoardus Bissaeus ( Edward Bysshe ) 1665 - In-4 ( 320 X 200 mm ) de 23 ffnch.-103 pages, pleine basane tabac ( Reliure de l'époque ). Texte grec avec traduction latine de 54 pages, suivi du texte latin « ambrosien » de l'édition sixtine, pages 57-84 ). Dos absent, rousseurs. Edition originale très rare.Sur les peuples de l'Inde et les BrahmanesSur les peuples de l'Inde et les Brahmanes ( en grec ancien µÁv Äö½ ÄÆ 8½ ±Â ½ö½ º±v Äö½ ’Á±Ç¼ ½É½ ) est un texte grec de l'Antiquité tardive attribué traditionnellement ( et vraisemblablement ) à l'évêque Palladios ( v. 363 - v. 430 ), auteur de l'Histoire lausiaque.Ce texte est transmis le plus souvent dans les manuscrits à la suite de l'Histoire lausiaque. Il s'agit en fait d'une lettre à un correspondant non nommé, accompagnée d'une pièce jointe. Le destinataire est apparemment Lausos, le chambellan de Théodose II ( regn. 408 - 450 ) dédicataire également de l' Histoire lausiaque du reste le texte fait référence à ce dernier ouvrage, et la comparaison stylistique avec l'épître dédicatoire de celui-ci rend vraisemblable l'idée qu'on ait affaire au même rédacteur et au même destinataire.Le correspondant a demandé à Palladios des informations sur les Brahmanes de l'Inde. Celui-ci répond qu'il n'a pas de témoignage personnel à apporter : il y est bien allé en compagnie d'un certain Moïse, évêque d'Adoulis, mais sitôt parvenu sur les rives du Gange, il n'a pas supporté le climat et a dû rebrousser chemin. Mais il peut relater, du moins, ce qu'il tient d'un avocat ( scholasticus ) de Thèbes d'Égypte qui a séjourné longuement en Inde. Après s'être rendu à Adoulis, puis à Axoum, cet avocat s'est embarqué à destination de l'île de Taprobane. N'ayant pu y aborder pour des raisons non précisées, il s'est retrouvé au pays des Bisades, dont le roi l'a fait arrêter et l'a condamné à six ans de travaux forcés dans un moulin. Pendant cette captivité, il a pu apprendre la langue locale et s'informer sur le pays. À la suite d'une querelle, un roitelet voisin a dénoncé son collègue auprès de l'empereur de Taprobane, pour avoir réduit en esclavage un citoyen romain. Après enquête, l'empereur a fait écorcher vif le roi des Bisades et fait libérer l'avocat thébain1.Palladios envoie en outre à son correspondant, en pièce jointe, un texte, beaucoup plus long que le développement personnel qui précède, qu'il a tiré, affirme-t-il, d'un ouvrage d'Arrien, mais qui ne se trouve en tout cas pas dans l'Anabase. Il s'agit d'une série d'entretiens, d'abord sous forme de lettres, puis en conversation directe, entre Alexandre le Grand et un certain Dandamis, présenté comme le maître des Brahmanes. Certains passages sont très proches de ce qu'on peut lire dans un papyrus du IIe siècle conservé à Genève2. Il s'agit d'un matériau qui remonte à Onésicrite et à Mégasthène.Palladios, partisan de Jean Chrysostome, fut déposé de son siège épiscopal et exilé à Syène en 406. De là, il passa en Thébaïde en 408. Il put rentrer en Galatie après la mort de Théophile d'Alexandrie en 412. C'est donc peu après ce retour qu'il a pu produire ce texte sur l'Inde et les Brahmanes, de même que l'Histoire lausiaque, peut-être pour le même destinataire.Le texte produit par Palladius ( dont la majeure partie n'est donc pas de lui ) a connu postérieurement, en grec, des amplifications aboutissant à une « Versio Augmentata » ( conjecturale ), puis à une « Versio Ornatior », sans doute constituées aux VeVIe siècle. On connaît même deux versions différentes de la Versio Ornatior : une représentée par le Ms. BnF Coislin 83 ( Xe siècle ), et une autre ( conservée seulement partiellement ) par le Ms. Athos Iviron 408 ( XIVe siècle ). Mais on conserve aussi du texte des traductions-adaptations latines très anciennes. La principale, intitulée traditionnellement De moribus Brachmanorum, est attribuée à Ambroise de Milan déjà dans des manuscrits médiévaux : Ms. Vat. lat. 282 ( XIe siècle ) et Ms. Vat. lat. 281 ( 1384 ) elle figure dans l'édition de 1585 des ¼uvres complètes d'Ambroise ( « éditi [Attributes: First Edition]
      [Bookseller: Tiré à Part]
Last Found On: 2017-05-20           Check availability:      AbeBooks    

LINK TO THIS PAGE: www.vialibri.net/years/items/6739529/1665-palladius-de-gentibus-indiae-et-bragmanibus-s

Browse more rare books from the year 1665


      Home     Wants Manager     Library Search     562 Years   Links     Contact      Search Help      Terms of Service      Privacy     


Copyright © 2018 viaLibri™ Limited. All rights reserved.