viaLibri Requires Cookies CLICK HERE TO HIDE THIS NOTICE

Recently found by viaLibri....

Recueils de textes, mandements et mémoires recueillis par Mgr Beauleret, curé de Dammartin. Tome I, 1835-1845 & Tome II, 1846-1852. (avec des lettres autographes de Parisis)
1852 - Deux grands in-4° reliés demi-veau de l’époque, dos lisse fleuronné à froid, pièces de titre et de tomaison (une petite morsure sans gravité à la charnière du t.I). Le père Beauleret a recueilli pendant toutes les années de son ministère, toutes les instructions pastorales, réquisitions, mandements, sermons publiés par son évêque. Elles sont reliées dans l’odre chronologique ou il les recevait dans sa paroisse et les lettres autographes de Parisis adressées au Père Beauleret sont insérées dans le texte selon l’ordre de leurs arrivées aussi. Pierre Louis Parisis, né le 12 août 1795 à Orléans dans le Loiret. C'est le fils d'un modeste boulanger d'Orléans. Considéré comme turbulent pendant sa jeunesse il deviendra celui que ses contemporains surnommerons «le premier évêque de France ». Il sera ordonné prêtre en 1819 pour le diocèse d'Orléans. Nommé évêque du diocèse de Langres le 28 août 1834, il a été consacré le 8 février 1835 en ayant déjà pris ses fonctions depuis le 19 décembre 1834 succédant à Mgr Jacques-Marie-Adrien-Césaire Mathieu. Le 12 août 1851, il est nommé évêque du diocèse d'Arras en succession de Mgr Hugues de La Tour d'Auvergne-Lauragais décédé. Mgr Parisis décède à Arras le 5 mars 1866. Il entre au petit séminaire d'Orléans en 1807. Cinq ans plus tard, il est simultanément précepteur, surveillant et étudiant en théologie. En 1814, alors qu'il n'a que 19 ans, il est professeur de troisième, fonction qu'il assumera jusqu'à son ordination en 1819. Après son ordination, il fut nommé professeur de rhétorique mais, préférant l'action fut ensuite nommé vicaire de la paroisse Saint-Paul d'Orléans. Son zèle et ses nombreux talents firent l'admiration de son curé ce qui lui valut d'être nommé à seulement 33 ans curé de Gien, paroisse de six mille âmes, mais où régnait une forte déchristianisation. Son zèle et sa volonté de fer lui permirent de redresser la situation de manière remarquable et, sans qu'il l'eut lui-même espéré, lui ouvrit les portes de l'épiscopat en succession de Mgr Matthieu, nommé archevêque de Besançon. En tant qu'évêque de Langres, Mgr Parisis favorisa les congrégations religieuses, relança les synodes diocésains, intensifia les retraites et multiplia les visites pastorales et éleva un grand séminaire. Il essayait sans cesse de se rapprocher des ouailles qui lui avaient été confiées essayant même de rapprocher les dissidents de la Foi. S'il est donc vrai que son action pastorale dans son diocèse de Langres fut intense, son action la plus importante fut sans nul doute la réforme qu'il entreprit pour le rétablissement et le respect de la liturgie romaine. Cette réforme eut d'ailleurs un retentissement qui dépassa largement les frontières de son diocèse, la France ayant encore une forte tendance gallicane. En outre, pendant la préparation du concile Vatican I portant sur l'infaillibilité pontificale, Mgr Parisis se fera le "champion de Rome" s'opposant à de nombreux évêques français à tendance gallicane, tel que Mgr Dupanloup. C'est avec ce bilan élogieux que Mgr Parisis fut nommé à succéder à Mgr de la Tour d'Auvergne-Lauragais en tant qu'évêque d'Arras le 12 août 1851. [Attributes: First Edition; Hard Cover]
      [Bookseller: PRISCA]
Last Found On: 2014-08-08           Check availability:      AbeBooks    

LINK TO THIS PAGE: www.vialibri.net/years/items/634533/1852-pierre-louis-parisis-acvaoque-de-langres-recueils-de-textes-mandements-et-macmoires

Browse more rare books from the year 1852


      Home     Wants Manager     Library Search     561 Years   Links     Contact      Search Help      Terms of Service     


Copyright © 2017 viaLibri™ Limited. All rights reserved.