viaLibri Requires Cookies CLICK HERE TO HIDE THIS NOTICE

Recently found by viaLibri....

Voyage round the World in the years 1803, 1804, 1805, & 1806, by order of his Imperial Majesty Alexander the First, on board the Ships Nadeshda and Neva, under the command of Captain A.J. von Krusenstern, of the Imperial Navy. In two volumes. Translated from the original German By Richard Belgrave Hoppner, Esq.
London: printed by C. Roworth (I) and T. Davison (II); for John, Murray, bookseller to the Admiralty, and the Board of Longitude, 50 Albermarle-Street, 1813 1813 - 2 parties en 1 vol. in-4° (275 x 224 mm.) : de xxxii, [4], 314 pp. ; [10], 404 pp. 2 frontispices gravés et aquarellés, 1 carte dépliante. Plein veau d'époque, dos à quatre nerfs orné et titré en lettres dorées, plats encadrés d'une frise dorée et ornés au centre par un décor géométrique, roulette dorée sur les coupes, gardes de papier marbré. (Mors restaurés). Première édition de la traduction anglaise de la première circumnavigation russe. L’édition originale fut publiée en allemand à Saint Petersburg en 1812 sous le titre « Reise um die Welt. » Cette expédition fut conduite par le capitaine Ivan Féodorovitch Krusenstern (1770-1846) de 1803 à 1806. Ordonnée par le Tsar Alexandre Ier, elle avait pour mission l’exploration de l’Amérique russe (principalement l’Alaska) et de la partie septentrionale de l’Asie, ainsi que le rétablissement des relations diplomatiques et commerciales avec le Japon. Avec cette campagne, la Russie s’inscrit pour la première fois dans l’Histoire des Grandes Explorations, utilisant sa Marin et ses officiers comme l’instrument déterminant pour réaliser des progrès scientifiques et asseoir sa position diplomatique et commerciale à l’échelle mondiale. Ivan Féodorovitch Krusenstern servit dans la Marine anglaise de 1793 à 1799, participant à des campagnes commerciales en Orient et Extrême-Orient. Il rédigea un mémoire sur les avantages que la Russie pourrait tirer d’une navigation de l’Alaska à la Chine pour le commerce des peaux. Ce texte passa inaperçu sous Paul Ier, mais attira l’attention des ministres d’Alexandre Ier sensibilisés à la question par Nikolaï Rezanov (1764-1807) qui occupait une place importante dans la Compagnie Russe-Américaine des fourrures. Souhaitant créer une structure similaire et qui jouirait des mêmes privilèges que la Compagnie des Indes britannique, Rezanov avait obtenu de Catherine II qu’elle négocie l’exclusivité du commerce des fourrures pour la Russie à Canton, et fit ratifier à Paul Ier la charte qui garantissait à la Compagnie pour 20 ans, le monopole du commerce sur les côtes du Nord-ouest américain, du Kamtchatka et des îles de la Mer de Béring. Krusenstern fut nommé capitaine de la Marine impériale pour diriger cette expédition scientifique et commerciale, composée de l’élite des marins et des scientifiques russes. Participent notamment à cette circumnavigation le capitaine Lissianski, Tilesius von Tilenau et Langsdorff (naturalistes), Horner (astronome), et Kotzebue. Rezanov, qui voyagea sur la Nadejda, était le premier ambassadeur russe pour le Japon. Tous ces officiers et ces savants avaient été bercés par les relations des grands explorateurs européens et comptaient bien inscrire la Russie dans cette histoire. Les deux bateaux qui composaient l’expédition la Neva et Nadejda étaient d’anciens bâtiments anglais. Partie de Cronstadt, l’expédition s’arrêta en Angleterre avant de gagner le Brésil via les Canaries, et après avoir passé le Cap Horn, les deux bateaux gagnèrent les Marquises (où ils installèrent un port à Nuku Hiva) puis les îles Sandwich où ils se séparèrent. Lissianski partit explorer les côtes américaines, tandis que Krusenstern se rendait au Japon en passant par le Kamtchatka. L’Ambassade japonaise fut un échec complet. L’équipage et l’ambassadeur furent retenus à bord pendant six mois, les armes et la poudre ayant été confisquées et Rezanov reçut de l’Empereur du Japon un refus significatif de renouer toute relation avec la Russie. Krusenstern prit alors la route du Nord, il gagna le Détroit de La Pérouse, et explora Sakhaline, les Kouriles et le Kamtchatka, le nord de la Tartarie et l’embouchure du fleuve Amour, rapportant sur ces zones mal connues des informations importantes sur l’hydrographie, l’histoire naturelle, l’ethnographie, linguistique et la géographie. La Nadejda retourna à Petropavlovsk où était descendu Rezanov qui y avait trouvé des ordres lui demandant de rester dans les colonies russes comme inspecteur général et plénipotentiaire de
      [Bookseller: Librairie Ancienne Les Trois Islets]
Last Found On: 2013-09-16           Check availability:      AbeBooks    

LINK TO THIS PAGE: www.vialibri.net/years/items/401533/1813-krusenstern-adam-johann-baron-von-ou-voyage-round-the-world-in-the

Browse more rare books from the year 1813


      Home     Wants Manager     Library Search     561 Years   Links     Contact      Search Help      Terms of Service     


Copyright © 2017 viaLibri™ Limited. All rights reserved.