The viaLibri website requires cookies to work properly. You can find more information in our Terms of Service and Privacy Policy.

Recently found by viaLibri....

ÉTUDES GRECQUES SUR VIRGILE
À Paris, chez Delalain/Treuttel et Wurtz 1825 - À Paris, chez Delalain/Treuttel et Wurtz, 1825 3 vols. in-8 (319+448+407pp) – Reliure d’époque plein veau rouge. Plats décorés à froid avec un filet doré les encadrant. Prix du collège Fesch d’Ajaccio marqué aux fers dorés sur les plats. Dos lisses de couleur marron clair, richement décorés. Titre sur lettres dorées. Tranches marbrées. Une importante tache de mouillure sur le plat avant du t. 1. Une tache blanche sur le plat arrière du t. 2, et une forte tache noire sur le plat arrière du t. 3. Coiffes frottées avec quelques légères épidermures. Champs légèrement frottés. Coins émoussés dont deux fortement. Intérieur frais avec des rousseurs. Un index en fin de chaque tome. Bel exemplaire dans une jolie reliure d’époque en dépit des imperfections signalées. Frédéric Gustave Eichhoff (1799-1875) était un philosophe et un littérateur. Il écrivit beaucoup et enseigna la littérature étrangère à la faculté des lettres de Lyon, tout en étant également vice-président des jurys des concours de langues vivantes (allemand-anglais). Membre de plusieurs sociétés et académies dont l’Académie de Stanislas, et répétiteur à l’institution Massin, il décéda en 1875 et fut inhumé au Père Lachaise. Notre ouvrage, qui est ici l’édition originale, a pour titre complet : Etudes grecques sur Virgile ou Recueil de tous les passages des poètes grecs imités dans les bucoliques, les géorgiques et l’enéide, avec le texte latin et des rapprochements littéraires. Eichhoff ne cache pas sa passion pour Virgile, ce poète latin contemporain de la fin de la République romaine et du début du règne de l’empereur Auguste. « Placé entre les Grecs, ses modèles, et les modernes, ses imitations, Virgile semble être un heureux intermédiaire fait pour interpréter les uns et diriger chez les autres le goût et l’imagination » (Préface). Cet ouvrage est dédié à M. le chevalier Massin, chef d’Institution. Chaque chant de L’Enéide et des Géorgiques « est partagé en un certain nombre de tableaux, subdivisés eux-mêmes en tirades de quinze à vingt vers dont chacune est suivie du passage grec qui s’y rapporte et du renvoi aux imitations modernes » (Préface). Les Eglogues sont identiquement divisées et précédées ainsi que les deux poèmes, d’un court aperçu historique. La méthode d’Eichhoff, dans ce commentaire de Virgile, est intéressante. Il s’agit de le contextualiser, c’est-à-dire de le mettre en rapport avec les autres auteurs qui l’ont précédé ou suivi. Il souhaite établir des analogies avec les « imitateurs » et « rapprocher les chefs-d’œuvre des différents siècles » (préface, p. IX). Eichhoff a voulu « en groupant autour d’un poète unique tous les auteurs anciens et modernes qui se sont exercés dans le même genre, ébaucher un cours de littérature comparée, et montrer l’influence successive et l’alliance du génie dans tous les âges » (préface, p. XI). Bel exemplaire de ce modèle de commentaires par les œuvres d’un classique : Virgile. Très rare édition originale. [Attributes: Hard Cover]
      [Bookseller: Librairie ancienne Roger Siblot]
Last Found On: 2018-02-20           Check availability:      AbeBooks    

LINK TO THIS PAGE: www.vialibri.net/years/items/36852039/1825-r-g-eichhoff-etudes-grecques-sur-virgile

Browse more rare books from the year 1825


      Home     Wants Manager     Library Search     563 Years   Links     Contact      Search Help      Terms of Service      Privacy     


Copyright © 2019 viaLibri™ Limited. All rights reserved.