The viaLibri website requires cookies to work properly. You can find more information in our Terms of Service and Privacy Policy.

Recently found by viaLibri....

Les Liaisons dangereuses
1788 - Nouvelle édition augmentée d’une correspondance de l’auteur avec Madame Riccoboni et des ses pièces fugitives. s.e. , s.l. , 1788. 4 tomes in-12 en 4 volumes (reliure d’époque, demi basane). 1 ff (titre), 52pp (xji puis 17 à 52) ; 1 ff (titre), 134 pp; 1 ff (titre), 136 pp; 1 ff (titre), 132 pp et 147 pp. Exemplaire d’Emile Henriot, acheté en 1924. Ex-libris manuscrit. Il s’agit probablement selon lui, de la contrefaçon de l’édition de 1787 (d’après une note de sa main sur un papier volant). Au sujet de cette correspondance avec Madame Riccobini: “.Partons des lettres qu’échangent Pierre-Ambroise-François Choderlos de Laclos et Marie-Jeanne Laboras de Mézières, épouse Riccoboni et donc mariée au comédien du même nom, connu à la scène sous le nom de Lélio II, fils du grand Lélio. Cette correspondance tourne autour des Liaisons, de sa moralité et de sa conformité aux modèles de la nature. Mme Riccoboni donne le ton au débat dans la première lettre de l’échange, quand, après force compliments d’usage sur le style de Laclos, elle lui reproche de « donner aux étrangers une idée si révoltante des mœurs de sa nation et du goût de ses compatriotes » et de chercher davantage à « plaire » qu’à « être utile ». Elle lui reproche aussi de mettre en scène « des caractères qui ne peuvent exister » et d’ « orner le vice des agréments qu’il a prêtés à Mme de Merteuil ». Il n’est pas sans intérêt de préciser que Mme Riccoboni est elle-même auteur, et qui plus est de romans épistolaires où elle prête sa plume exclusivement à des épistolières. Ainsi se situe-t-elle implicitement comme auteur et comme connaisseuse de l’âme féminine. Laclos, de son côté doit rentrer dans le système de places installé par sa correspondante et dans lequel il n’est pas forcément à l’aise puisqu’il ne l’a pas choisi. Il devra défendre la moralité de son ouvrage et la conformité de ses modèles à la nature, alors que la portée morale des Liaisons est au moins complexe, pour ne pas dire problématique, et que la réalité des modèles est largement un leurre installé par le dispositif du roman qui joue à se faire passer pour le recueil d’une correspondance véritable. Madame Riccoboni part donc, le plus sérieusement du monde, de ce qu’affirme (avec sans doute beaucoup d’humour) le Rédacteur dans sa Préface, en l’identifiant à Laclos et en oubliant que ce même Laclos prêtait sa plume à l’Éditeur dans un avertissement qui contredit largement la Préface. Voilà donc Laclos bloqué dans un système de places où il doit tenir les positions du Rédacteur, à moins qu’il décide d’expliciter son double jeu, ce qu’il ne peut faire sans en ruiner l’efficace et qu’il ne fait donc pas .” Source:François Migeot, “Rapport de places et imaginaire dans les lettres de Laclos et Mme Riccoboni” in Semen, revue de Sémio-linguistique des textes et discours. Des rousseurs par endroits, mais intérieur globalement assez frais, tout à fait satisfaisant. Plats un peu frottés (surtout le premier du tome 4), quelques feuillets en décalage par rapport aux autres, mais cela reste discret. Trois coiffes recollées, petits manques de cuir au dos du tome 2 (photo). Exemplaire en état très acceptable malgré les défauts mentionnés, pas déplaisant, ayant l’avantage d’être relié en quatre volumes et d’être d’un bon format. Hauteur des feuillets: 16,3 cm. [Attributes: Hard Cover]
      [Bookseller: Issy livres anciens]
Last Found On: 2018-02-09           Check availability:      AbeBooks    

LINK TO THIS PAGE: www.vialibri.net/years/items/35708013/1788-laclos-choderlos-de--les-liaisons-dangereuses

Browse more rare books from the year 1788


      Home     Wants Manager     Library Search     562 Years   Links     Contact      Search Help      Terms of Service      Privacy     


Copyright © 2018 viaLibri™ Limited. All rights reserved.