The viaLibri website requires cookies to work properly. You can find more information in our Terms of Service and Privacy Policy.

Recently found by viaLibri....

Gedächnissrede auf Paul Erman. Königliche Akademie der Wissenschaften Berlin 7. Juli 1853 COPY SIGNED BY BOIS-REMOND
Verlag von G. Reimer 1853 - In-4° broché, couverture d'attente de l'époque, 27 pages. Dédicace de du Bois-Reymond sur la couverture d'attente, le nom du destinataire est coupé Emil Heinrich du Bois-Reymond, né à Berlin le 7 novembre 1818 et mort dans la même ville le 26 décembre 1896, est un physiologiste allemand, l'un des fondateurs de l'électrophysiologie. Élève de Johannes Peter Müller, Emil du Bois-Reymond appartient à l'école allemande des physiologistes du xixe siècle, antivitalistes et matérialistes. Issu d'une famille huguenote de Berlin, son père, Henri Félix du Bois-Reymond (1782-1864), de Saint-Sulpice, territoire prussien à l'époque, et était monté en grade à Berlin comme chef de service au ministère des Affaires étrangères de Prusse et au Conseil d'administration. La famille de sa mère Minette Henry était l'un des familles huguenotes les plus anciennes et les plus respectées de à Berlin. Son grand-père, Daniel Chodowiecki, était président de l'Académie des Arts de Berlin et son père, Jean Henry, directeur de longue date de la Kunstkammer et bibliothécaire de la famille royale de Prusse. Il fait ses études secondaires au lycée français, puis entreprend des études de philosophie. En 1837, il visite le collège de Mitscherlich et décide alors d'étudier les sciences naturelles. Il étudie ensuite les mathématiques à Bonn, où il devient l'assistant de Johannes Peter Müller, avec qui il travaille à répéter et améliorer les expériences de Carlo Matteucci sur les muscles de grenouille. Il se consacre dès lors à l'étude de l'électricité animale et soutient sa thèse en 1843 sur les textes classiques grecs et latins sur les poissons électriques. Pour ses besoins expérimentaux, il met au point un galvanomètre particulièrement sensible. En 1848, il publie le premier volume des Études de l'électricité animale (Untersuchungen über tierische Elektrizität) suivi d'un second en 1860 et d'un troisième en 1884. Il soutient une thèse d'habilitation en 1846 sur la réaction acide de la substance musculaire post mortem. Nommé Privatdozent en physiologie à Berlin, il devient membre de l'Académie royale des sciences et des lettres de Berlin en 1851 et membre étranger de la Royal Society en 1877. [Attributes: First Edition; Signed Copy; Soft Cover]
      [Bookseller: LA 42EME LIGNE - LIBRAIRIE-GALERIE]
Last Found On: 2018-01-07           Check availability:      AbeBooks    

LINK TO THIS PAGE: www.vialibri.net/years/items/32088206/1853-du-bois-reymond-emil-gedachnissrede-auf-paul-erman-konigliche-akademie

Browse more rare books from the year 1853


      Home     Wants Manager     Library Search     562 Years   Links     Contact      Search Help      Terms of Service      Privacy     


Copyright © 2018 viaLibri™ Limited. All rights reserved.