viaLibri Requires Cookies CLICK HERE TO HIDE THIS NOTICE

Recently found by viaLibri....

Dupont Anvers, Jan August Hendrik Leys (Hendrik Leys), peintre Belge
1870 - Photo,CDV vintage albumen. Jan August Hendrik Leys (Hendrik Leys), connu aussi sous la forme française Henri Leys, né le 18 février 1815 à Anvers et mort le 26 août 1869 dans la même ville, est un peintre et graveur belge. Il était un des principaux représentants de l'école historique et romantique dans l'art belge. Il était aussi un pionnier du mouvement réaliste en Belgique. Ses peintures d'histoire et de genre et ses portraits lui ont valu une réputation à l'échelle européenne. Son style a influencé des artistes en Belgique et en Europe. Issu d'une famille flamande d'Anvers, Hendrik Leys se forme à l'Académie des beaux-arts de la ville, d'abord avec Mathieu-Ignace Van Brée (1773-1839), puis avec son beau-frère Ferdinand de Braekeleer (1792-1883). Au début de sa carrière, il est proche du peintre romantique belge Egide Charles Gustave Wappers (1803-1874) et s'inscrit comme lui dans le courant du romantisme historique en s'intéressant à la tradition flamande des XVIe-xviie siècles (exemples : Intérieur du xviie siècle, 1838, Rijksmuseum d'Amsterdam, Faust, Musée des beaux-arts de Lille, La Furie espagnole en 1576, Musées royaux des beaux-arts de Belgique à Bruxelles). Il se rend à Paris en 1835 et fréquente un temps l'atelier d'Eugène Delacroix où il se lie à Paul Delaroche. Le peintre archaïsant[modifier | modifier le code] Philippe le Bon, 1863 Il voyage aux Pays-Bas en 1839 et commence dans les années 1840 ses tableaux reconstituant Anvers au xvie siècle, associant détails réalistes et facture archaïsante à la manière troubadour, s'enrichissant au contact de la peinture allemande des XVe-XVIe siècles (Lucas Cranach, Hans Holbein le Jeune, Albrecht Dürer) lors de son voyage outre-Rhin en 1852. Il participe ainsi à la néo-Renaissance flamande1 développant « une peinture historique anecdotique édifiante qui emprunte à la peinture hollandaise du xviie siècle ses moyens techniques : son 'faire lisse', sa description minutieuse des détails qui font illusion, son rendu des tissus mais aussi son caractère intimiste des scènes familières »2. Albrecht Dürer lors de sa visite à Anvers en 1520 Camille Lemonnier écrit en 1906 à son propos, dans L?École belge de peinture, 1830-1905 : « On peut dire que Leys peignit surtout des portraits : il les peignit à la manière des peintres germaniques du xvie siècle, avec un scrupule infini de la ressemblance physique, détaillant le poil, la ride, la verrue, les moindres particularités de l'être matériel et, en un miracle de conscience naïve, arrivant par là à extérioriser la personnalité morale »3. Plus largement, Hendrik Leys a peint aussi bien des sujets historiques (Philippe Le Bon, 1863 - Le Siège d'Anvers - L'Édit de Charles V - Luther rendant visite à Calvin.) que des scènes de genre (La Fête de famille (1845, Musée de Leipzig - La Ménagère, 1846, musée Condé, Chantilly - Le V?u, 1860 - La Joueuse de mandoline.) qui lui ont valu une grande célébrité parmi les jeunes peintres belges et au-delà en France où il a participé avec succès (médaille d'or pour les Trentaines de Bartel de Haze) à l?Exposition universelle de 1855 à Paris. Il devient membre de l'Académie royale de peinture de Belgique et anoblit en 1862 par le roi Léopold Ier il reçoit le titre de baron. Au moment de sa mort, de 1863 à 1869, il était engagé dans la décoration intérieure de l'hôtel de ville d'Anvers peignant de grandes fresques illustrant l'histoire de la ville où il est mort à 54 ans. Les Trentaines de Bartel de Haze, 1854 Sa notoriété était grande au temps de son activité : on saluait la qualité du dessin, la minutie de la reconstitution et les talents du coloriste qu'il était et plusieurs artistes ont étudié à ses côtés comme James Tissot, Lawrence Alma-Tadema ou son neveu Henri de Braekeleer (1840-1888). Camille Lemonnier écrit ainsi en 1906 à son propos, dans L?École belge de peinture, 1830-1905, : « On peut dire que Leys peignit surtout des portraits : il les peignit à la manière des peintres germaniques du xvie s
      [Bookseller: photovintagefrance]
Last Found On: 2017-12-01           Check availability:      AbeBooks    

LINK TO THIS PAGE: www.vialibri.net/years/items/28279891/1870-photographie-originale-original-photograph-dupont-anvers-jan-august-hendrik-leys

Browse more rare books from the year 1870


      Home     Wants Manager     Library Search     561 Years   Links     Contact      Search Help      Terms of Service     


Copyright © 2017 viaLibri™ Limited. All rights reserved.