viaLibri Requires Cookies CLICK HERE TO HIDE THIS NOTICE

Recently found by viaLibri....

L'Ève Nouvelle
Paris, Léon Chailley, 1896 - 19,5 x 13 cm, broché, couverture ocre imprimée en vert, 381 pp., 2 ff. n. ch. Edition originale de cet ouvrage féministe dans lequel Jules Bois montre les rapports de la femme avec la société pour ensuite étayer en termes mesurés l'affranchissement de la femme. L'un des rares exemplaires sur Hollande (Léon Chailley limitait habituellement ses tirages de tête à 10 ex. sur Hollande et 10 ex. sur Japon). Ex-libris manuscrit en page de titre et en couverture. Manque la page de faux-titre, fente au dos. Joint une lettre autographe signée de Jules Bois, de 2 pp. sur papier à en-tête de l'éditeur Léon Chailley, datée du 29 novembre 1896, adressée au critique littéraire [Maurice Talmeyr], lui demandant une chronique de L'Eve Nouvelle pour faire paraître dans La Revue Hebdomadaire et évoquant le féminisme : "Mon cher ami, je vous écris de / chez l'éditeur en vous envoyant / le livre ; que je vous recommande / bien. C'a été un gros travail / et je ne voudrais pas, au moment / où l'on parle à hue et à / dia du féminisme être / dépassé par des camarades / moins soigneux mais plus / bruyants. Il est entendu que / si vous le voulez bien, l'ami / Jeantet [Directeur de la revue Hebdomadaire] consent très volontiers / à une chronique sur L'Ève Nouvelle / de votre plume dans La Revue / Hebdomadaire. Lui-même me l'a dit. Voyez s'il n'y / aura pas quelque chose à faire au / Figaro. J'attends de vous / un bon coup d'épaule / dont j'ai bien besoin. / Comment allez-vous ? Mes respects / à Madame Talmeyr et / croyez-moi tout vôtre. / Jules Bois. / Le 29 novembre 1896." Maurice Talmeyr rendra compte de L'Ève nouvelle, sans toutefois en partager les doctrines, dans un article intitulé "Les Féministes et les femmes" paru dans la rubrique Causerie du 5 décembre 1896 de la Recue hebdomadaire. On joint également une carte portale comprenant au recto une photographie originale (tirage d'époque au bromure d'argent) représentant Jules Bois assis à son bureau et au verso la lettre autographe suivante : 17 bis Bd Lannes 9 Xbre 1913 / Cher Monsieur, / Merci pour votre invitation. J. B. / fera tout son possible pour y aller / malheureusement il lui est arrivé / un accident dimanche dernier / aux Annales. En touchant à la [?] / il s'est cassé le pouce droit et fait / des déchirures dans la main. Le / bras est immobilisé et le professeur / Pozzi qui lui a fait une petite / opération lui prescrit le repos / absolu. En ce moment il / a du reste deun peu de fièvre, / mais je pense que d'ici samedi / il sera rétabli et pourra aller vous / applaudir. Dans ce cas je l'accompagnerai / et vous pensez bien que ce sera pour / moi une heure très agréable. Vous / recevrez d'ici peu une invitation pour / la Générale de la Furie (6e Acte). / N'oubliez pas de parler de L'Eternel Retour / et si vous voyez Veyssié de le lui recommander. Meilleurs souvenirs / Luc Bouvier.". Jules Bois, écrivain et poète ésotérique, théoricien du féminisme, fut un proche de Georges Rodenbach et de J.-K. Huysmans. Dans L'Ève Nouvelle, Jules Bois montre les rapports de la femme avec la société pour ensuite étayer en termes mesurés l'affranchissement de la femme. [Attributes: First Edition; Soft Cover]
      [Bookseller: Librairie Faustroll]
Last Found On: 2017-09-30           Check availability:      AbeBooks    

LINK TO THIS PAGE: www.vialibri.net/years/items/21103386/1896-bois-jules-leve-nouvelle

Browse more rare books from the year 1896


      Home     Wants Manager     Library Search     561 Years   Links     Contact      Search Help      Terms of Service     


Copyright © 2017 viaLibri™ Limited. All rights reserved.