viaLibri Requires Cookies CLICK HERE TO HIDE THIS NOTICE

Recently found by viaLibri....

DESCRIPTION DES PIERRES GRAVÉES DU FEU BARON STOSCH dédiée à son Éminence Monseigneur le Cardinal Alexandre Albani.
1760Florence, André Bonducci, 1760. Petit in-quarto (192 X 252) demi-basane fauve à petits coins de vélin, dos lisse, filets dorés en place des nerfs, fleuron doré dans les compartiments, titre doré, tranches jaunes (reliure de l'époque); (1) f. blanc, (4) ff. de titre et épître dédicatoire, XXXII pages de préface, (16) ff. de table et corrections, 596 pages. Signature autographe «Maymat» en bas de la dernière page. TRÈS RARE ÉDITION ORIGINALE du seul ouvrage rédigé en français par l'archéologue, antiquaire et historien de l'art allemand Johann Joachim WINCKELMANN (1717-1768). Il a été publié à la demande de l'héritier du baron de Stosch qui voulait faire connaître son cabinet aux amateurs de l'Europe pour pouvoir le vendre au meilleur prix. «Les exemplaires de cet excellent ouvrage ne se trouvent pas facilement» selon Brunet. UN COLLECTIONNEUR À LA VIE ROMANESQUE : le baron Philipp von STOSCH (1691-1757) était un collectionneur prussiend'antiquités, livres et manuscrits, gravures et dessins anciens, mais surtout de médailles et de pierres gravées. Il mit à profit un séjour à La Haye pour publier un IMPORTANT OUVRAGE SUR LES PIERRES GRAVÉES qui montre l'étendue de ses relations dans la haute société, parmi les propriétaires des plus riches cabinets, et qui établira sa réputation de connaisseur. Il fonde en 1733 une loge maçonnique, ce qui déclenche les foudres de Rome et l'oblige à fuir pour Florence, où il réside les vingt-six dernières années de sa vie. Son statut d'agent secret de la couronne britannique, ainsi que son homosexualité flamboyante ne furent sans doute pas étrangers non plus à son exil. LE CATALOGUE D'UNE IMMENSE COLLECTION : dès juillet 1757, Winckelmann parle d'une «correspondance très amicale» avec Stosch et projette un séjour à Florence. Cela n'a pas abouti, mais l'échange épistolaire avec Stosch a continué jusqu'à la mort de celui-ci en novembre 1757. L'amitié à distance qui s'est ainsi formée entre les deux hommes a conduit Stosch à reconnaître dans Winckelmann son «héritier spirituel», à le recommander à ses relations romaines, dont le cardinal Albani, et à lui confier la rédaction du catalogue de sa collection de pierres gravées, à faire après sa mort. En septembre 1758, Winckelmann arrive à Florence pour travailler à ce catalogue; il y reste jusqu'en mai 1759 mais le travail, plus difficile qu'il semblait au départ, continue encore à Rome jusqu'à la parution de l'ouvrage en février 1760. La collection de pierres gravées du Baron Stosch était composée à sa disparition de 3 444 intailles, ce qui en fait une des plus grandes collections de ce genre réunies par un particulier. Quatre ans après la mort de Stosch, son cabinet fut acheté par Frédéric II, roi de Prusse, pour 30 000 écus et une rente viagère de 400 écus par an à verser à son héritier; il se trouve depuis à Berlin. Sans mettre en doute la passion de son fondateur pour les antiquités en général et les pierres gravées en particulier, impossible de ne pas noter qu'elle l'a aidé à devenir riche et influent, et à acquérir une position sociale à laquelle rien au départ ne semblait le prédestiner. SÉDUISANT EXEMPLAIRE en reliure du temps de ce catalogue très rare, destiné aux riches collectionneurs de l'époque. [Brunet,V, 1464 - Krzysztof Pomian, "Mariette et Winckelmann", Revue germanique internationale (2011)]. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.
      [Bookseller: Librairie ancienne & Moderne Eric Castér]
Last Found On: 2016-09-25           Check availability:      Livre-rare-book    

LINK TO THIS PAGE: www.vialibri.net/years/items/1209689/1760-winckelmann-johann-joachim-description-des-pierres-gravees-du-feu

Browse more rare books from the year 1760


      Home     Wants Manager     Library Search     561 Years   Links     Contact      Search Help      Terms of Service     


Copyright © 2017 viaLibri™ Limited. All rights reserved.