viaLibri Requires Cookies CLICK HERE TO HIDE THIS NOTICE

Recently found by viaLibri....

Poliorceticon sive de Machinis Tormentis. Telis. Libri Quinque. Ad Historiarum lucem. Editio altera, correcta & aucta.
Antverpiae, Ex Officina Plantiniana, Apud Ioannem Moretum. M.D.XCIX. 1599. 1599 1 vol. in-4° (250 x 170 mm.) de [8] ff., 267 pp., [4] ff. 30 gravures sur cuivre dont 10 in-texte et 20 à pleine page comprises dans la pagination. Pleine basane d'époque, dos à nerfs muet orné de fers à froid. (quelques déchirures recollées, trous de vers marginaux, un angle restauré avec petit manque de texte p. 63). Curieux exemplaire de cet ouvrage sur les fortifications et machines de guerre, dû au prolifique Juste Lipse (1547-1606). Les premiers feuillets (titre avec vignette, dédicace, épître) sont ceux de la seconde édition de 1599, dont les bibliographes nous disent quelle compte 218 pp., mais le reste de louvrage, (à partir du 2ème feuillet) correspond à lédition originale en 267 pp., illustrée de 30 gravures, et publiée en 1596. Proche de limprimeur Plantin (dont la marque figure dailleurs au dernier feuillet du présent ouvrage) qui imprima la majorité de ses ouvrages, Juste Lipse est un humaniste flamand qui s'illustra dans de nombreux domaines. Cest sans doute lauteur que Plantin imprima le plus, et avec le plus grand soin, marque de son amitié indéfectible. La première partie de luvre de Lipse est essentiellement consacrée à la philologie, à la philosophie et aux historiens latins (Sénèque et Tacite). Citons : « Variae lectiones », 1569, « Antiquae lectiones », 1575 , « Epistolicae quaestiones », 1577, « Manuductio ad philosophiam stoicam » et « Physiologia Stoicorum », 1604), « De constantia in publicis malis », 1584 ; « Politicorum sive civilis doctrinae libri sex », 1589. Il enseigna brillamment lhistoire à Iéna (1572-1574). Catholique dorigine, il fut professeur à luniversité calviniste de Leyde de 1579 à 1591, et joua un rôle majeur dans la renaissance de la philosophie stoïcienne. Au plus fort des guerres de religion, l'uvre de Juste Lipse dresse le portrait du sage néo-stoïcien guidé par sa seule raison et affirmant une certaine autonomie par rapport aux pouvoirs religieux et politiques. Lipse va se faire antiquaire et publier une série de traités très techniques consacrés aux gladiateurs (1582) ou aux amphithéâtres (1584), en attendant le très controversé de Cruce (1593). Le présent traité, divisé en 5 livres, comprend des études sur les machines de siège, l'Art de la guerre et l'armée romaine. Les gravures représentent des machines de guerre, des fortifications, des béliers, des structures et des outils défensifs. Bel exemplaire.1 vol. 4to. 30 engraved illustrations (10 half-page, 20 full page). Contemporary sheep. First edition (with the 8 first pages of the second) of the Plantin Press edition of The War Engines of the Ancients (OE: 1596). Lipsius (1547-1606, the greatest Latin scholar of his age) describes engines of war such as the battering ram and the catapult, used both for the attack and the defense of fortified sites. The figures illustrate the engines themselves and show attacks from both land and sea. The engravings are attributed to Otto Venius (1558-1629), a painter of Leyden and Antwerp and teacher of Reubens. Venius wrote and published a number of works which were illustrated by plates from his own design. Fine copy. Van der Haeghen, II, 357 (2nd édition) et 361 (1er édition).
      [Bookseller: Les Trois Islets]
Last Found On: 2016-09-25           Check availability:      Livre-rare-book    

LINK TO THIS PAGE: www.vialibri.net/years/items/1209460/1599-lipse-juste-poliorceticon-sive-de-machinis-tormentis-telis

Browse more rare books from the year 1599


      Home     Wants Manager     Library Search     561 Years   Links     Contact      Search Help      Terms of Service     


Copyright © 2017 viaLibri™ Limited. All rights reserved.