viaLibri Requires Cookies CLICK HERE TO HIDE THIS NOTICE

Recently found by viaLibri....

Mémoire sur la vie de Monseigneur le Dauphin.
ca 1770 Manuscrit in-folio de 77-(3) ff. (Notes à ajouter en marge), sur papier réglé, le tout couvert d'une écriture moyenne, très lisible (environ 20/25 lignes par page), avec quelques ornements (frises, lettrines) au pochoir, cartonnage d'attente de papier rose marbré, dos lisse, pièce de titre bouteille (reliure de l'époque). Intéressant manuscrit inédit sur la figure de Louis, Dauphin de France (1729-1765), qui fut le père de Louis XVI, et le seul survivant des fils de Louis XV. Rédigé vraisemblablement avant la mort de Louis XV, il apparaît inédit, et ne correspond en tout cas ni au texte très connu de l'abbé Proyart (Vie du Dauphin, père de Louis XVI) paru originellement à l'adresse de Paris en 1777, ni au manuscrit moins connu de l'abbé Jacques-Antoine Soldini confesseur de la Dauphine Marie-Josèphe de Saxe, conservé à la BnF (Ms. fr. 13784 : Essay sur la vie de Monseigneur Louis Dauphin, mort à Fontainebleau, le 20e décembre 1765), et qui connut une rarissime édition partielle en 1936 chez Lethielleux (Le Dauphin Louis VIII père de Louis XVI. Sa vie. II. Son éducation). Le texte que nous avons sous les yeux présente de surcroît un esprit tout différent de celui des deux ouvrages précités : de son vivant, le Dauphin, d'une piété forte, était l'espoir du parti anti-philosophique et de tous les partisans des Jésuites et de la Constitution Unigenitus. Son règne était attendu avec une certaine impatience : le parti en attendait une correction notable tant des "scandales" offerts par la vie privée de son père, que de la politique libérale et en tout cas anti-jésuitique qui aboutit à la suppression de la Compagnie en France (en 1764, mesure que Louis avait formellement désapprouvée). D'où le côté à la fois déploratif, hagiographique et souvent carrément "bigot" des deux biographies connues, avec une lourde insistance sur son opposition au parti philosophique protégé par Madame de Pompadour, et qui en rend la lecture si difficile, voire éprouvante pour le lecteur moderne. Ici, rien de tel, mais plutôt le récit classique et "politique" sur un Prince qui laissait de grands regrets, mais n'était pas destiné à régner : son éducation "civile", ses vues en politique, la façon dont son père l'associa aux Conseils forment la trame de l'ouvrage. Une phrase placée après le récit de l'agonie du Prince est éclairante sur le changement de perspective : "La religion n'étoit dans son coeur ni foiblesse ni superstition (...) Sa piété étoit solide et réfléchie."Un passage sur son rapport à la "philosophie" a cependant paru nécessaire à la suite - on pouvait difficilement l'éviter -, mais sa rédaction est assez modérée et insiste surtout sur son opposition au rationalisme socio-politique issu de Hobbes. Petits manques de carton au dos et aux coins, mais bon exemplaire.
      [Bookseller: Bonnefoi Livres Anciens]
Last Found On: 2016-09-25           Check availability:      Livre-rare-book    

LINK TO THIS PAGE: www.vialibri.net/years/items/1209012/1770-memoire-sur-la-vie-de-monseigneur

Browse more rare books from the year 1770


      Home     Wants Manager     Library Search     561 Years   Links     Contact      Search Help      Terms of Service     


Copyright © 2017 viaLibri™ Limited. All rights reserved.