The viaLibri website requires cookies to work properly. You can find more information in our Terms of Service and Privacy Policy.

Recently found by viaLibri....

Onze années d'efforts. ou l'historique du vol à voile dans la région du Midi. [ Manuscrit original rédigé par l'un des pionniers du vol à voile français, créateur du centre de la Montagne Noire, Jean Thomas, couvrant des années 1929 à la fin de l'année 1941, période héroïque pour les planeurs français. Il y évoque toute son épopée, qui le vit croiser tous les grands personnages du vol à voile français dont Nessler, mais aussi l'autrichien Kornfeld, etc. ] Eleven years of work . or the history of gliding in the South region. [Original manuscript written by Jean Thomas, one of the pioneers of French gliding, creator of the gliding center of la Montagne Noire. The manuscript covers the years between 1929 until the end of 1941, the French heroi
s.n. 1941 - 1 carnet in-8 à petits carreaux manuscrit, 37 pages manuscrites abondamment raturées et corrigées, rédigées d'une même petite écriture fine à l'encre noire puis au stylo bille (sur près de 180 pages), s.d., avec 2 photos d'époque contrecollée (circa 1940) : "Thomas mobilisé essaie de démontrer aux militaires l'utilité des centre de V.AV. Peine perdue" et 4 reproductions photographiques jointes : Jean Thomas enfant / Portrait de Jean Thomas le 10 décembre 1944 / Jean Thomas 4e Régiment de Spahis tunisiens, EOR Alger / Jean et son Papa De cet extraordinaire et passionnant document, dont on pourrait tirer un film, nous proposons les larges extraits suivants (extraits complets disponibles sur demande - full copy available on demand) : 1929 : I Balma "D'imposantes affiches aux coloris variés placardées aux quatre coins de la ville annoncèrent l'ouverture d'une escale de vol à voile dans la proche banlieue de Toulouse. A cette vue, mon coeur battit à coups précipités et je restais figé d'admiration. Enfin ! Mon rêve se réalisait ! J'allais pouvoir voler ! Voler de mes propres ailes ! Des souvenirs de jeunesse se précisèrent en moi. Je me remémorais les frêles petits avions que je confectionnais de mes doigts inhabiles étant gamin ; puis les modèles réduits qui demandaient pour leur construction beaucoup de patience. Un mois 1/2 de travail au moins ! La moitié de mes grandes vacances ! Et tout ce temps pour aboutir à des essais désastreux dûs sans doute à l'imprécision avec laquelle j'établissais moi-même les plans de l'appareil au Lycée pendant les cours de mathématiques ! Evidemment ces plans devaient avoir de graves défauts ! Je les modifiais après chaque casse et je recommençais le long travail suivi d'autres essais, aussi mauvais que les premiers ! Cela dura longtemps. Puis vint le service militaire. L'aviation me tentait mais à cette époque il n'était pas facile d'être engagé comme pilote. Il existait bien des bourses de pilotage mais il fallait pour en profiter effectuer 6 mois de préparation militaire dans un camp, logé, nourri, et 80 fr. de traitement ! [. ] Je ne fis qu'un bond jusqu'à mon domicile, prêt à lutter jusqu'au bout contre les arguments qu'allaient présenter mes parents contre cette nouvelle "folie aéronautique". [ . ] Ce fut une véritable révélation. Reçu chaleureusement dans un bureau rempli de maquettes savamment disposées, je fus ébloui non seulement par les merveilleuses photographies qui tapissaient les murs mais aussi par la conviction avec laquelle les directeurs techniques et commerciaux de la société MM. Lagasse et Marie me parlèrent de l'avenir de leurs écoles : "Ce sont les premières de France me dirent-ils, admirablement situées sur des terrains spéciaux et merveilleux. entraînement à Balma. grandes performances à Estantens. après cela les records à la Rhune, dans les Pyrénées. etc. Nous sommes débordés par les demandes d'adhésion et nous allons refuser du monde". Bel Avenir. Sport merveilleux. splendide". Mes oreilles bourdonnaient et je trépignais de joie et d'impatience. Et là-dessus le directeur technique m'emmena visiter les nouvelles installations de Balma, école modèle par excellence". [.] la chance vint vers moi sous l'aspect d'un ami de ma famille très sportif qui venait justement de s'inscrire comme élève pilote à l'école de vol à voile [ .] J'étais, je l'appris plus tard, le cinquième élève inscrit ! Ma carte portait le numéro 41 ! Ebfin j'allais voler ! J'étais élève pilote ! Avec quelle fierté avais-je immédiatement arboré l'insigne du vol à voile à ma boutonnière ! Dufer que je revis le soir même au café Domino me mit au courant du fonctionnement de l'école. En principe, on pouvait y aller tous les jours sauf le Mercredi, jour de repos du "Chef Pilote". En réalité, le nombre d'élèves et de promeneurs était juste suffisant le jeudi, le samedi et le dimanche pour former des équipes de lancement. Les autres jours étaient plus ou moins utilisés pour des "discutages de coup sur le terrain". [Attributes: First Edition; Signed Copy; Hard Cover]
      [Bookseller: Librairie du Cardinal]
Last Found On: 2016-09-16           Check availability:      AbeBooks    

LINK TO THIS PAGE: www.vialibri.net/years/items/1196844/1941-thomas-jean-onze-annees-defforts-ou-lhistorique-du

Browse more rare books from the year 1941


      Home     Wants Manager     Library Search     562 Years   Links     Contact      Search Help      Terms of Service      Privacy     


Copyright © 2018 viaLibri™ Limited. All rights reserved.