viaLibri Requires Cookies CLICK HERE TO HIDE THIS NOTICE

Recently found by viaLibri....

Mort à crédit - Louis-Ferdinand CELINE - 1936. [1279619]
- Paris, Les Editions Denoël et Steele 1936. Achevé d'imprimé le 8 mai 1936. In-8 relié demi-basane maroquinée rouge à coins. Dos à quatre nerfs ornés d'un filet doré, titre doré, date en queue, tête dorée. Reliure signée C. Gauché. 2 feuillets blancs, couverture entièrement conservée, 1 feuillet blanc, faux-titre, titre, 697 pages, 2 feuillets blancs.Mention au recto du titre : "À la demande des éditeurs L.F. Céline a supprimé plusieurs phrases de son livre, les phrases n'ont pas été remplacées. Elles figurent en blanc dans l'ouvrage".Exemplaire du tirage officiel, avec quelques passages laissés en blanc. Edition originale tirée à 895 exemplaires + CXVII exemplaires hors commerce. Celui-ci justifié n° LXXXIV, hors commerce. Envoi autographe signé à Grégoire Ichok.Louis Ferdinand Céline entre au dispensaire de Clichy en qualité de médecin en 1929. Contrairement a ce qu’il espérait, il n’en sera pas nommé médecin-chef. C’est le Docteur Grégoire Ichok qui occupera ce poste et L.F. Céline en gardera une profonde amertume. Ichok, assurait la gestion du dispensaire, était également Conseiller Technique au Ministère de la Santé Publique, auteur de nombreux articles dans des revues médicales, membre actif de la L.I.C.A. (Ligue internationale contre l’antisémitisme), ami de Chagall, Julien Caïn, Charles Gombault, Pierre Comert et surtout de Salomon Grumbach. Tout cela exaspérait L.F. Céline, de plus Ichok, Lithuanien d’origine, naturalisé français, était Juif, comme plusieurs autres médecins du dispensaire. La relation, difficile dès le départ entre les deux médecins, semble être devenue rapidement très tendue. La parution de Bagatelles pour un massacre, en 1937, violemment antisémite, n’arrangera pas la situation et en décembre de la même année L.F. Céline quittera le dispensaire de Clichy. Il aura d’ailleurs l’occasion d’écrire « je me démis aussi de mes fonctions au dispensaire à cause de Idouc (sic), et parce que mes confrères me battaient froid, comme ‘’médecin-littérateur ‘’ ». La carrière médicale de L.F. Céline ayant été fortement marquée par la proximité de médecins juifs qui ont souvent été ses supérieurs ou dont il a été redevable, faut il y voir là une des raisons de son antisémitisme ? nous ne saurions le dire.Le Docteur Ichok se suicide au cyanure en janvier 1940.Première page : "Je n'ai pas toujours pratiqué la médecine, cette merde". Phrase soulignée au crayon de couleur, rouge. Quelques passages soulignés en marge, dans les premiers feuillets. Seules les pages jusqu'à 141 sont coupées. infime trace de griffure en dos de reliure sur le nom en doré L-F. Celine.Très bel exemplaire, rare dans cette condition et d'autant avec un tel envoi. [Attributes: First Edition; Signed Copy]
      [Bookseller: LIBRAIRIE GIL-ARTGIL SARL]
Last Found On: 2016-12-01           Check availability:      ZVAB    

LINK TO THIS PAGE: www.vialibri.net/item_pg_i/1279619-1936-louis-ferdinand-celine-mort-dit-louis-ferdinand-celine-1936-1279619.htm

Browse more rare books from the year 1936


      Home     Wants Manager     Library Search     562 Years   Links     Contact      Search Help      Terms of Service     


Copyright © 2016 viaLibri™ Limited. All rights reserved.