viaLibri Requires Cookies CLICK HERE TO HIDE THIS NOTICE

Recently found by viaLibri....

Anecdotes historiques du règne de louis 16 - MANUSCRIT D'UN COURTISAN] - 1783. [1279466]
Manuscrit anonyme, sans lieu ni date (dernier quart du XVIII √®me). - Manuscrit in-folio de 335 pages recto-verso, d'une belle √©criture tr√®s lisible , avec annotations marginales. V√©lin vert d'√©poque, charni√®re sup√©rieure fendue, petites armes coll√©es au dos des Bertier de Sauvigny, papier verg√© au filigrane armori√© de la maison Van der Ley avec sa devise "Honi soit qui mal y pense", belle √©tiquette du papetier Quentin √† Paris, successeur de Mr Jolivet. Ce manuscrit commence par un "tableau du regne de Louis 16 a l'√©poque de son avenement au thr√īne en 1774 et les changements arriv√©s pendant son r√®gne", donnant les noms des princes, ministres, mar√©chaux, magistrats, chevaliers de l'Ordre du Saint Esprit, les charges de la cour, les membres de la Maison de la Reine. Puis suivent les d√©tails de faits et anecdotes historiques, class√©s dans l'ordre chronologique, durant neuf ann√©es du r√®gne de Louis XVI, jusqu'√† la date du 8 juin 1783, jour de la Pentec√īte, o√Ļ il nomma 22 nouveaux chevaliers dans l'Ordre du Saint Esprit qui ne pouvait en contenir que cent, aussi le roi ota-t-il du nombre les princes de la famille royale d'Espagne et de Naples, ce qui lui lib√©ra 23 places (liste des noms). Le grand int√©r√™t de ce recueil ne r√©side pas dans la relation de faits historiques, certes souvent connus et repris dans les annales, mais dans le fait que l'auteur les accompagne souvent de chansons populaires, po√®mes ou pamphlets qui fleurirent √† la moindre occasion et amusaient le peuple et la cour. Par exemple lors du proc√®s entre le mar√©chal de Richelieu (fils du petit neveu du cardinal) et Madame de St Vincent qui demandait √† ce dernier le paiement de 720 000 francs de billets sign√©s par lui, chose qu'il niait, et qui inspira ces vers (p. 14): "Vieux courtisan mis au rebut Vieux g√©n√©ral sous la remise √† la cour tu n'es plus de mise il t'a fallu changer de but; Sans intrigue point de salut richelieu, c'est ta devise." Page 15 on d√©couvre un po√®me sur La comtesse du Barry, maitresse du feu roi mais ancienne fille publique, un √©pigramme sur la nomination de Turgot page 35, une chanson sur l'air de Joconde pour le mar√©chal Biron page 40. Une √©tude plus approfondie page 49 nous apprend que le retour des moeurs dont on s'√©tait flatt√© √† l'av√®nement de Louis XVI, la restauration des religions et des bons principes, n'√©taient pas encore de mise √† la cour, ce qui provoqua environ 80 couplets sur les moeurs des femmes de la cour, sur un air de No√ęl ou bien sur l'air des Pendus: "Or ecoutez petits et grands l'histoire d'un roi de vingt ans qui va nous ramener en France les bonnes moeurs et l'abondance d'apr√®s ce plan que deviendront tant de coquins et de fripons" etc. On donna √† Versailles une pi√®ce de M. De Guibert (page 53): Le conn√©table de Bourbon, mais dans laquelle Bourbon devenait traitre √† sa patrie. Ce qui donna plusieurs couplets sur l'air de Vous m'entendez bien: "Fran√ßois premier est un faquin angoul√™me est une catin et le dire √† Versailles eh bien √©tait une trouvaille vous m'entendez bien". Parmi les faits int√©ressants, on rel√®ve les courses de chevaux de Fontainebleau (p. 92) qui se font √† la mode anglaise, ce qui donna l'id√©e d'organiser des courses √† pieds, et les ducs de Chartres, de Fitzjames et de Lauzun firent un pari sur le premier qui arriverait √† Versailles en partant de Paris. Le d√©part du Comte de La Fayette pour l'Am√©rique nous est relat√© page108 (retour √† la page 151), tout en pr√©cisant que beaucoup d'autres officiers fran√ßais firent de m√™me mais que moins connus et moins accr√©dit√©s, ils n'en furent que pour leur prime. Une manifestation des cochers de fiacre de Paris ( p. 114) qui vinrent √† 400 sous les fen√™tres du roi pour demander l'annulation d'une taxe, mais qui furent √©conduits, ce qui donna lieu √† des vers. Les directeurs des manufactures de tissu de Lyon vinrent t√©moigner au roi et √† la reine de la d√©tresse extr√™me de leur m√©tier et les suppli√®rent de relancer la mode des tissus fins en portant des √©toffes d'or et d'argent ce qu'ils obtinrent, le texte du m√©moire est retranscrit (page 17
      [Bookseller: Librairie BERTRAN]
Last Found On: 2016-12-01           Check availability:      AbeBooks    

LINK TO THIS PAGE: www.vialibri.net/item_pg_i/1279466-1783-manuscrit-courtisan-anecdotes-historiques-gne-louis-manuscrit-courtisan-1783-1279466.htm

Browse more rare books from the year 1783


      Home     Wants Manager     Library Search     562 Years   Links     Contact      Search Help      Terms of Service     


Copyright © 2016 viaLibri™ Limited. All rights reserved.