viaLibri Requires Cookies CLICK HERE TO HIDE THIS NOTICE

Recently found by viaLibri....

Homelies Trentnoef contenantes l'exposition - CROQUET (Andrieu du); - 1579. [1224135]
A Douai De l'imprimerie de Jean Bogard 1579 In-8 de (46)-338 ff. (mal chiffrés 335, nombreuses erreurs de pagination), vélin souple à rabats, lacets (reliure de l'époque). Edition originale très rare. « Citons celui qui le premier de tous a voulu tenter de réformer l'orthographe de la langue française, dans nos contrées flamandes, où parmi les indigènes il n'en était presque aucun qui sût écrire en vrai français à l'époque de notre prétentieux réformateur. Celui-ci s'appelait André Du Croquet, et avait nom Croquetius dans le monde savant de son temps ; né à Douai au commencement du XVIe siècle, docteur en théologie, prieur de la célèbre abbaye d'Hasnon, il passait de son vivant pour un prédicateur fameux. Sa réputation commença à Valenciennes, lorsque, pendant les troubles de religion qui désolèrent les Pays-Bas, les moines de l'abbaye d'Hasnon se réfugièrent en cette ville sous la conduite du digne Jacques Froye, leur abbé. Du Croquet y prêcha la parole de Dieu pendant deux ans et demi, les jours de fête et les dimanches, non sans attirer un grand concours de fidèles. C'est par la publication bizarre d'un choix de ses sermons sur les psaumes de la pénitence que ce religieux a fait connaître sa réforme orthographique. Ayant supporté longtemps, dit-il, le déplaisir de l'incertitude et de la variation de l'orthographe d'une langue aussi simple, aussi belle et douce que la langue française, j'espère qu'on me pardonnera d'avoir osé lui enlever ses lettres inutiles en la rapprochant de la prononciation usitée de tout temps par les doctes et nobles personnes. Ce livre singulier de Du Croquet est donc un monument précieux qui nous a consacré la prononciation des habitants instruits et bien élevés des provinces des Pays-Bas pendant le XVIe siècle. Il nous montre qu'elle se rapproche beaucoup, pour certains mots, de celle aujourd'hui en usage parmi les villageois de la même contrée, gens simples et primitifs, qui conserveront longtemps encore le langage et les traditions des temps passés. Suivant son orthographe, Du Croquet supprime entièrement la lettre h comme inutile ; il ne la conserve que dans les noms propres qu'il croit devoir respecter; il se sert de la diphtongue latine œ pour remplacer eu, et de tous les é fermés il fait des è ouverts pour se conformer à la prononciation du pays que beaucoup de Valenciennois d'aujourd'hui, vrais partisans des ouvrages traditionnels, ne manquent jamais de prononcer ainsi. C'est principalement cette singularité de l'orthographe, jointe à une certaine excentricité d'idées, et à une grande bizarrerie d'expression, qui fait rechercher des curieux le livre des sermons de Du Croquet » (Duthilloeul, Galerie douaisienne ou Biographie des hommes remarquables de la ville de Douai, p. 135). Ex-libris : Anno 1672. Ad Instruendam Bibliothecam Seminarii Episcopaus Tornacensis in niversitate Duacensis, me donavit D. Petrus Masureel Gandensis, I. U. L. Canonicus Ecllesiae Cathedralis Tornacensis. Bon exemplaire, grand de marges ; vélin froissé. Brunet, II, 430 : « Ce livre peu commun est remarquable par la singulière orthographe qu'on y a employée » ; Duthilloeul, Bibliographie douaisienne, n°44.
      [Bookseller: Bonnefoi Livres Anciens]
Last Found On: 2016-10-09           Check availability:      Livre-rare-book    

LINK TO THIS PAGE: www.vialibri.net/item_pg_i/1224135-1579-croquet-andrieu-homelies-trentnoef-contenantes-exposition-croquet-andrieu-1579-1224135.htm

Browse more rare books from the year 1579


      Home     Wants Manager     Library Search     562 Years   Links     Contact      Search Help      Terms of Service     


Copyright © 2016 viaLibri™ Limited. All rights reserved.