viaLibri Requires Cookies CLICK HERE TO HIDE THIS NOTICE

Recently found by viaLibri....

Au d√©faut du silence - [√ČLUARD (Paul)] & [ERNST (Max)] - 1925. [1222061]
s. l., s. e., s. d. [1925] In-4 de 28,5 x 22,6 cm, broch√©, couverture cr√®me rempli√©e avec titre en noir imprim√© sur le premier plat, 24 ff. n. ch., avec 20 reproductions √† pleine page de dessins de Max Ernst, √©tui-chemise. √Čdition originale illustr√©e de 20 dessins de Max Ernst repr√©sentant des √©tudes de visage de Gala. Tirage limit√© √† 51 exemplaires dont un unique sur Japon et 50 ex. sur Hollande (le n√ītre portant le n¬į29). Exemplaire comportant un envoi autographe sign√© de Gala √Čluard √† l'encre bleue : "A Pierre Morhange / Hommage de Madame ... / Gala √Čluard", la mention "Hommage de l'auteur" tamponn√©e en rose. Quelques p√Ęles rousseurs sur la premi√®re garde, mais n√©anmoins tr√®s bel exemplaire. "Ce recueil r√©unit quatre po√®mes (deux en vers: "Ta chevelure d'orange..." et "Ta bouche aux l√®vres d'or..."; deux en prose: "Les lumi√®res dict√©es..." et "Elle est - mais elle n'est qu'√† minuit...") et 14 maximes et apostrophes monostiches. Le premier avril 1925, Philippe Soupault r√©√©dita ces 4 po√®mes dans La revue europ√©enne, en livrant le nom de l'auteur, et en affirmant qu'il les tenait "pour les plus beaux que l'on ait √©crit depuis Baudelaire". Quand √Čluard organisa le recueil Capitale de la douleur, il ins√©ra ces quatre po√®mes, group√©s, dans le bouquet final de sept po√®mes qui place le recueil sous le signe de Gala." (Jean Charles Gateau, Ab√©c√©daire critique: Flaubert, Baudelaire, Rimbaud, Dadas et Surr√©alistes, Saint-John Perse, Butor, etc..., Droz, 1987, p. 67). Adh√©rant de la premi√®re heure au mouvement surr√©aliste, Pierre Morhange y c√ītoie surtout Breton et √Čluard. Il en d√©missionnera avec fracas le 27 octobre 1925, pour divergence id√©ologique. Paul √Čluard et Pierre Morhange continu√®rent n√©anmoins √† se fr√©quenter. Paul Eluard disait de lui: ¬ęPierre Morhange dont la po√©sie est une des cl√©s de lavenir...¬Ľ. Ce tr√®s beau et rare recueil en hommage √† Gala, paru anonymement, t√©moigne de la relation triangulaire du po√®te, de l'artiste et de leur muse et mod√®le dans les ann√©es 20, avant que celle-ci ne fasse la connaissance de Salvador Dali. Paul √Čluard et son √©pouse Gala v√©curent √† cette p√©riode en compagnie de Max Ernst dans leur maison √† Eaubonne dans le Val d'Oise. R√©f√©rence : Jean Cassou, nrf, n¬į142 : "... on c√®de ... lorsqu'il s'agit de M. Paul √Čluard, √† cet accent sourd, miraculeux, terrible, pas du tout effac√©, mais tr√®s simple. "A maquiller la d√©mone, elle p√Ęl√ģt" est le vers le plus obs√©dant, il p√©n√®tre l'esprit par un accord particulier de sons et de sens dont l'auteur a certainement le secret".
      [Bookseller: Librairie Faustroll]
Last Found On: 2016-10-07           Check availability:      Livre-rare-book    

LINK TO THIS PAGE: www.vialibri.net/item_pg_i/1222061-1925-luard-paul-ernst-faut-silence-luard-paul-ernst-max-1925.htm

Browse more rare books from the year 1925


      Home     Wants Manager     Library Search     562 Years   Links     Contact      Search Help      Terms of Service     


Copyright © 2016 viaLibri™ Limited. All rights reserved.