viaLibri Requires Cookies CLICK HERE TO HIDE THIS NOTICE

Recently found by viaLibri....

Mémoires de feu M. Omer Talon, avocat général - TALON (Omer) - 1732. [1218542]
1732 8 pleine basane de l'époque, dos à nerfs ornés, 3 coiffes arrachées. -Qq. rousseurs, petite mouillure claire dans la marge inf. du premier quart des ff. du vol. 5. 8 volumes in-12 ; La Haye, Gosse & Neaulme, 1732, Edition originale.Conlon 32 : 614 ; Bourgeois et André, S.H.F. 805."Omer Talon est un de ces magistrats qui sous l'ancien régime se sont honorés par la fermeté de leur conduite et la droiture de leur conscience. Avocat au Parlement de Paris en 1613, avocat général en 1631, il n'hésita pas à protester contre l'abus des commissions extraordinaires réunies par Richelieu. Premier avocat général en 1641, il repoussa avec énergie les édits bursaux que Mazarin voulait faire enregistrer par le Parlement. Pendant la Fronde, ennemi des exagérations, il tenta d'empêcher l'hostilité entre le monde judiciaire et la royauté et s'efforça de concilier leurs prétentions opposées. Il mourut avant d'avoir vu le triomphe de la royauté et l'anéantissement des rêves politiques du Parlement. []L'exposé, qui commence en 1630 à la Journée des dupes, ne forme pas une narration suivie. Il est parsemé de discours et de textes, d'une lecture difficile à cause du mauvais goût, des formules oratoires ampoulées, de l'exagération des éloges. Mais on y sent à chaque instant percer la vérité, et Voltaire a eu raison de dire que c'était là l'uvre "d'un bon magistrat et d'un bon citoyen". On n'a aucune défiance à l'égard des renseignements donnés, et, si on regrette de ne pas trouver dans cet ouvrage la vivacité et le pittoresque que l'on rencontre chez le cardinal de Retz, on est entièrement rassuré sur la véracité des faits qui sont exposés. Quelques passages même, mieux écrits et plus vifs, rappellent les discours de l'avocat général, qui sont un modèle de l'éloquence politique au milieu du XVIIe siècle. Le tableau de la détresse financière en 1648, les portraits des princes rebelles, l'affolement des nobles qui s'empressent de quitter Paris en emportant ce qu'ils ont de plus précieux, la vie agitée du Parlement, tout cela montre qu'Omer Talon, soucieux avant tout de la vérité, n'était cependant pas incapable d'écrire." (S.H.F.).
      [Bookseller: Librairie Philippe Sérignan]
Last Found On: 2016-10-04           Check availability:      Livre-rare-book    

LINK TO THIS PAGE: www.vialibri.net/item_pg_i/1218542-1732-talon-omer-moires-feu-omer-talon-avocat-ral-talon-omer.htm

Browse more rare books from the year 1732


      Home     Wants Manager     Library Search     562 Years   Links     Contact      Search Help      Terms of Service     


Copyright © 2016 viaLibri™ Limited. All rights reserved.