viaLibri Requires Cookies CLICK HERE TO HIDE THIS NOTICE

Recently found by viaLibri....

Recueil d'estampes gravées d'après les tableaux - BASAN (Pierre-François). - 1771. [1202279]
Paris, chez l'auteur, 1771. In-4 (34,5x24 cm), basane fauve marbrée, roulette dorée encadrant les plat, fer or aux angles, dos orné de même, pièce de titre rouge (Reliure de la fin du XVIIIe s.). UNIQUE EDITION. Bel ouvrage entièrement gravé, contenant un titre par Choffard, une dédicace (non pas au verso, mais gravée sur un autre feuillet), une description des tableaux en 12 pages gravées, un portrait du duc de Choiseul (voir photographie) et 128 planches (numérotées 1 à 123) représentant les tableaux de la collection du Duc de Choiseul, gravées par Baquoy, Binet, Daudet, Delvaux, Dunker, Germain, Guttenberg, Halbou, Ingouf, de Launay, Lebas, Levesque, Liénard, Lingée, Maillet, Maleuvre, Martini, Masquelier, Massard, Parizeau, Patas, Ponce, Pruneau, Romanet, Rousseau, Saint-Aubin, Vény, Weisbrod, Wielh, etc. A noter que le portrait du Duc de Choiseul qui orne notre exemplaire n'est pas le même que celui de l'exemplaire conservé à la BnF. Exemplaire à toutes marges, ici dans un format se rapprochant du petit in-folio. "En plus des six volumes de son Œuvre, qui, nous l'avons vu, utilisaient des planches parfois anciennes, Basan fut l'éditeur de deux importants recueils d'estampes de reproduction. En 1770, le duc de Choiseul, désirant perpétuer le souvenir de sa galerie de tableaux, s'adressa à Basan pour la reproduire par la gravure. Le travail était déjà commencé lorsque la disgrâce royale s'abattit en décembre 1770 sur le ministre qui se retira en grand seigneur sur son magnifique domaine de Chanteloup. Pressé par des besoins d'argent considérables, Choiseul se résolut à vendre ses tableaux. L'entreprise dont il avait confié la direction à Basan servirait ainsi de publicité à la vente aux enchères. Basan se rendit à Chanteloup en avril 1771 pour régler les détails de l'opération. C'est là que Choiseul le désigna aux amis qui l'avaient suivi dans son exil comme « le maréchal de Saxe de la curiosité". Abandonnant le traditionnel format in-folio des recueils du XVIIe siècle et du début du XVIIIe siècle et qu'il conservait pour son Œuvre, Basan adopta ici le format in-4. Il en exposa les raisons dans sa dédicace : « Monseigneur, lorsque vous m'ouvrîtes les trésors de votre cabinet, je pris la liberté de vous proposer d'en faire graver les tableaux dans une forme dont la petitesse n'empêchât pas de reconnoître l'excellence des maîtres qui les ont exécutés ; vous eûtes la bonté d'applaudir à la nouveauté de cette idée, et vous me permîtes de l'exécuter en me confiant les tableaux ; j'ai mis tous mes soins à remplir mes engagemens et votre attente. J'ai composé ce volume d'un format portatif et que l'on peut consulter toutes les fois qu'on voudra rappeler à son imagination l'agrément et les beautés des originaux ». Choffard grava la page de titre dont l'ornementation exalte autant l'ancien ministre de la guerre que l'amateur éclairé. La vente des tableaux de Choiseul se déroula en avril 1772. Pressé par le temps, Basan ne put faire reproduire que 128 tableaux, de maîtres flamands et hollandais essentiellement. Pour exécuter le travail, il avait réuni une équipe de quelque trente graveurs, âgés pour la plupart de vingt à trente ans, élèves de Le Bas, Beau-varlet, Le Mire, etc. Certains, comme le suisse Duncker, le lillois Delvaux ou l'allemand Weisbrod, gravèrent chacun plusieurs estampes. La signature de tous ces artistes n'apparaît que d'une façon fort discrète sur les estampes ; ils étaient les exécutants quasiment anonymes d'une entreprise dont le mérite devait revenir au maître d'oeuvre Basan. Seules deux gravures, d'après Teniers, terminées au burin par Le Bas lui-même, font exception. Le Recueil se vendait 75 L., en feuilles" ("Paris et Ile de France Mémoires publiés...", Tome 33, 1982 / pp. 114-115). "Très belle collection bien gravée, d'après les magnifiques tableaux que le Duc de Choiseul vendit après sa disgrâce en 1772" (Cohen, 115-116, qui mentionne par erreur la date de 1774 dans l'adresse). Piqûres, rousseurs et quelques petites déchirures marginales. Importantes mouillures atteignant les 50 dernières planches, touchant parfois les figures. Restauration au dos d'une planche atteignant la figure. Petits frottements aux charnières, coins et tranches.
      [Bookseller: Au Rêve Eveillé Sarl]
Last Found On: 2016-09-20           Check availability:      Livre-rare-book    

LINK TO THIS PAGE: www.vialibri.net/item_pg_i/1202279-1771-basan-pierre-fran-ois-recueil-estampes-grav-apr-les-tableaux.htm

Browse more rare books from the year 1771


      Home     Wants Manager     Library Search     562 Years   Links     Contact      Search Help      Terms of Service     


Copyright © 2016 viaLibri™ Limited. All rights reserved.