viaLibri Requires Cookies CLICK HERE TO HIDE THIS NOTICE

Recently found by viaLibri....

Vie Parisienne (la) - - 1863. [1201182]
1863-1887 25 vol. in-folio, demi-maroquin rouge à coins, dos finement orné à nerfs, tranches dorées (reliure de l'époque). Collection complète de La Vie Parisienne dirigée par Louis Marcelin de 1863 à 1887. Archétype des revues mondaines, la formule inédite qu'offrait La Vie Parisienne allait séduire au-delà du public élégant du Second Empire et élever Paris et ses plaisirs en capitale universelle. « Marcelin, la Vie parisienne ; pendant vingt-cinq ans ces deux noms ont été accouplés. Il avait fondé seul son journal ; il en était le propriétaire et le directeur ; il y écrivait et dessinait ; il y inspirait tous les autres écrits et dessins. Mais dans les vingt-cinq volumes de la Vie parisienne, la part qu'on lui fait est trop petite ; en dehors de ses articles, il a collaboré aux articles de presque tous ses rédacteurs, et jamais collaboration ne fut si dirigeante, si inventive, plus efficace. Souvent, il donnait à l'auteur le titre et le sujet ; parfois il lui fournissait l'esquisse complète » (Hyppolite Taine, Préface aux Souvenirs de la Vie Parisienne par Marcelin). Venu du théâtre où il dessinait des costumes, caricaturiste au Journal amusant et à l'Illustration, Emile Planat lança la Vie Parisienne (dit-on pour sa maîtresse l'actrice Mlle Delval) au mois de janvier 1863 avec le sous-titre Moeurs élégantes, Choses du jour, Fantaisies, Voyages, Théâtres, Musique, Modes. Sous le pseudonyme Louis Marcelin, il fut le premier contributeur de la revue qu'il illustra et dirigea jusqu'à sa mort à Paris le 23 décembre 1887 à l'âge de 57 ans ; signalons de sa main le grand panorama Les Amazones de Hyde Park qu'il réalisa et publia à la fin de la première année (33 x 210 cm). Premier tirage : 8500 exemplaires. Car la particularité et le succès de la revue se trouvent aussi dans la règle du pseudonyme (que Marcelin-Planat le premier s'appliqua) qui piqua la curiosité des contemporains imaginant des correspondants mystérieux et des relations occultes dans tous les coins du monde parisien leur rapportant leurs observations « anonymes », écrites ou dessinées. On a très tôt deviné que le directeur Marcelin avait attiré les plumes et les burins les plus prestigieux de son temps : son ancien condisciple Hyppolite Taine publia ses articles dans La Vie Parisienne sous le pseudonyme de Frédéric-Thomas Graindorge qu'il rassembla en mai 1867 sous le titre Notes sur Paris, vie et opinions de M. Frédéric Thomas Graindorge, docteur en philosophie de l'Université d'Iéna, principal associé commanditaire de la Maison Graindorge and C°... recueillies et publiées par H. Taine son exécuteur testamentaire ; Gustave Droz qui signait Gustave Z publia par la suite ses articles en volume sous le titre Monsieur, Madame et bébé. Citons encore les collaborations (toutes sous un nom d'emprunt ou suivies des seules initiales) d'Edmond About, Charles Acloque (Amezeuil), Ange Bénigne, Alfred Bougeard, Paul Bourget, Champfleury (Notes sur Proudhon - 28 janvier 1865), Jules Claretie, Edouard Delprat (Maurice de Podestat), Dumas fils, Ernest Feydeau, Gyp, Ludovic Halévy, Ernest d'Hervilly, Arsène Houssaye, Charles Joliet, Henry Maret, Catulle Mendès, Henry Monnier, Charles Monselet, le duc Charles de Morny, Eugène Razoua, Armand Rosenthal (Jacques Saint-Cère), Victorien Sardou, Charles Yriarte, etc. Parmi les illustrateurs : Bertall, Coindre, Crafty, Hadol, Henri de Montaut, Edmond Morin, Albert Robida, Sahib etc. En 1864, Charles Baudelaire publia les poèmes en prose Les Yeux des pauvres et les Projets, le sonnet Sur les débuts d'Amina Boschetti Au Théâtre de la Monnaie à Bruxelles et sous le titre, probablement factice, de : « L'Éternelle Question du maquillage », le chapitre XI de Le Peintre de la vie moderne ; Baudelaire souhaita y présenter une partie de son futur Spleen de Paris. En 1873 et 1874, Tristan Corbière (qui mourut en janvier 1875) fit paraître en prépublications des extraits des Amours Jaunes dont La Pastorale de Conlie, Veder Napoli poi mori, Le Gardes-côtes (devenu Le Douanier), Un Cabaret de matelots (Le Bossu Bitor), Cris d'aveugle (Souvenir de Bretagne), Souvenirs de voyage (Italie), Le Fils de Lamartine et de Graziella, Vésuves et Cie, À une demoiselle. Sont joints les trois suppléments publiés Numéro extra, La Vie Parisienne pendant la Guerre, Texte et dessins inédits Marcelin directeur ; Etudes sur la toilette extraits de la Vie Parisienne ; Les Femmes d'aujourd'hui. Nouvelles études sur la Toilette. Douze grandes séries extraites de la Vie Parisienne ; ainsi que les années 1888, 1889, 1890. Très bel exemplaire. Trois livraisons sont manquantes, ainsi que cinq feuillets. J. Watelet, La Presse illustrée en France 1814-1914, II, p. 906 ; Hatin, 545 ; Grand Carteret, 657 ; Clara Edouard, Le Roman de la Vie Parisienne : « Le titre ne disparaîtra qu'en 1972, après de multiples mutations qui l'entraînent vers une satire de moeurs de plus en plus légères et dévêtues. Cet hebdomadaire parviendra cependant, jusqu'après la Première Guerre mondiale, à incarner et à alimenter le mythe du parisianisme ; ainsi c'est de cette revue que Meilhac et Halévy se sont inspirés pour écrire leur opérette du même nom et, dans l'esprit des contemporains, la revue deviendra un quasi-synonyme d'une certaine idée de Paris, même après la chute de l'Empire. Il semble qu'on puisse bien conclure à une « appellation Vie Parisienne », détenue et entretenue par la revue qui s'emploie didactiquement à la faire connaître dans ses moindres variations. Plus encore, la revue crée du parisianisme en apprenant à son lectorat à devenir un vrai parisien, du mot d'esprit à la toilette ».
      [Bookseller: Bonnefoi Livres Anciens]
Last Found On: 2016-09-19           Check availability:      Livre-rare-book    

LINK TO THIS PAGE: www.vialibri.net/item_pg_i/1201182-1863-vie-parisienne-1863-1201182.htm

Browse more rare books from the year 1863


      Home     Wants Manager     Library Search     562 Years   Links     Contact      Search Help      Terms of Service     


Copyright © 2016 viaLibri™ Limited. All rights reserved.