viaLibri Requires Cookies CLICK HERE TO HIDE THIS NOTICE

Recently found by viaLibri....

LA LIGUE ou HENRY LE GRAND, POËME EPIQUE - VOLTAIRE (François Marie AROUET, dit) - 1723. [1197665]
1723A Genève [Rouen], Chez Jean Mokpap [Viret], 1723. In-8 (128 X 187) veau havane, dos cinq nerfs, caissons dorés, pièce de titre maroquin rouge, roulette dorée sur les coupes, tranches rouges (reliure de l'époque) ; (1), VIII (dont titre), 231 pages. Coiffe supérieure refaite. EDITION ORIGINALE de "La Henriade". « PREMIERE EDITION de LA HENRIADE, laquelle, malgré la rubrique de Genève, fut publiée en secret à Rouen, par le libraire Viret, et non pas, comme le disent Brunet et ses continuateurs, par les soins de l'abbé Desfontaines, mais plutôt par Thieriot, secrétaire et ami de Voltaire, comme on peut s'en convaincre en lisant la correspondance de Voltaire avec Thieriot. Voltaire ne put obtenir l'autorisation de faire imprimer son poème en France. L'édition parut donc clandestinement et la rubrique " Genève, Jean Mokpap", fut mise sur le titre, pour dérouter les recherches de la police. » (Jules LE PETIT, Bibliographie des principales éditions originales d'écrivains français du XVe au XVIIIe siècle, 532-533). RELIÉ à la suite : DEBONNAIRE (Abbé). "ESSAI DU NOUVEAU CONTE DE MA MERE LOYE, ou Les Enluminures du jeu de la Constitution". Sans lieu ni nom d'éditeur, 1722. Titre, VI feuillets non paginés (avertissement, Lettre de l'auteur à M. D***), 16 pages ("Description du jeu de la Constitution"), 208 pages, (1) f. d'errata. EDITION ORIGINALE de cet ouvrage rare et curieux : c'est une satire très violente contre le pape Clément XI, qui donna la "Constitution Unigenitus", contre les jansénistes et les 101 propositions du Nouveau Testament du Père Quesnel. L'auteur a imité le jeu de L'oie; mais au lieu du jardin de l'oie, c'est au concile qu'il faut arriver pour gagner. On y va par la tradition des apôtres, dont le nombre est égal à celui des oies. Voici quelques termes de ce jeu : « Le labyrinthe, c'est l'erreur ou tombent ceux qui souscrivent à la condamnation des sots propos ; le corps de la doctrine, c'est le puits où l'on a caché la vérité ; la mort, où le jeu recommence, c'est celle de Clément XI ; le cardinal de Noailles occupe la dernière case, etc. ». Cet ouvrage a été condamné à Arras en 1726. Louis de Bonnaire, oratorien, est né à Ramerupt (Aude) et mort à Paris en 1752. RELIÉ à la suite : RACINE (Louis). "POEME SUR LA GRACE". A Paris, sans nom d'éditeur [Jean-Baptiste Coignard], 1722. XIII (dont titre), 89 pages. DEUXIEME EDITION. « Le chancelier d'AGUESSEAU fit supprimer ce poëme quand il parut en 1720. Coignard, en 1722, obtint la permission de le vendre, mais en retranchant le frontispice, le privilège et l'ode à la fin de laquelle est l'approbation de M. d'Armenonville, étant garde des sceaux » (BARBIER, III, 920). BEL EXEMPLAIRE en reliure d'époque de ce recueil composite. NICE COPY. PICTURES AND MORE DETAILS ON REQUEST.
      [Bookseller: Librairie ancienne & Moderne Eric CastĂ©r]
Last Found On: 2016-09-17           Check availability:      Livre-rare-book    

LINK TO THIS PAGE: www.vialibri.net/item_pg_i/1197665-1723-voltaire-fran-ois-marie-arouet-dit-ligue-henry-grand-epique.htm

Browse more rare books from the year 1723


      Home     Wants Manager     Library Search     562 Years   Links     Contact      Search Help      Terms of Service     


Copyright © 2016 viaLibri™ Limited. All rights reserved.