viaLibri Requires Cookies CLICK HERE TO HIDE THIS NOTICE

Recently found by viaLibri....

Relation du second voyage fait Ă  la recherche - ROSS (John) - 1835. [1195797]
Paris, Belizard, Barthès, Dufour et Lowell, 1835. 1835 2 vol. in-8° (227 x 143 mm.) de : I. lxi, 365 pp. ; II. [2] ff., 544 pp. 1 portrait frontispice, 2 planches et 1 carte dépliante. Demi-veau à coins d'époque, dos à quatre nerfs ornés et titrés en lettres dorées, plats recouverts de papier marbré, tranches mouchetées, gardes de papier marbré. (Rares petites rousseurs.) Première édition de la traduction française de la relation du second voyage de Ross au pôle nord (1829-1833). Après l'échec de sa première expédition lors de laquelle il n'avait pu trouver le passage du Nord-ouest, John Ross (1777-1856) perdit la confiance de l'Amirauté. Il se tourne donc vers le magnat du gin Félix Booth qui accepte de financer cette seconde expédition. L'équipage compte quatre officiers et 19 autres membres d'équipage, qui embarque sur le Victory (bateau à vapeur). Ross a pour objectif d'atteindre la crique du Prince Régent dans la Baie de Baffin. Le 13 août, il atteint Fury Beach où il trouve les restes de l'expédition de Barry, et continuant au Sud, il sera le premier Européen à entrer dans le Golfe de Boothia. En septembre, il se trouve bloqué par les glaces, et l'équipage entame le premier des quatre hivers qu'il devra passer dans ces régions. Ce temps sera mis à profit pour explorer la zone et leur permettra d'entrer en contact avec les Inuits Netsilik qui leur fournissent de la nourriture et des renseignements. Pendant cette période, James Clark Ross, neveu du capitaine, atteignit la rive nord-ouest de l'île du Roi-Guillaume, et le 1er juin 1831, il fut le premier Européen à atteindre le Pôle Nord magnétique. Après diverses tentatives pour sortir le navire des glaces, ils décident de l'abandonner le 29 mai 1833, et sont secourus par l'Isabella (l'ancien navire de Parry), et rentrent en Angleterre en octobre de la même année. Le retour est triomphal et Ross est annobli, l'équipage, dont aucun des membres n'appartenait à la Navy, se voit attribuer un salaire pour leurs quatre années de service. Les découvertes hydrographiques et cartographiques seront contestées, mais l'apport scientifique et ethnographique de l'expédition est indéniable. This impressive experience, as well as the scientific and ethnological information gathered by Ross's team, brought him the renown that he had long sought. Provenance : F. Flamen d'Assigny, Nevers. (ex-libris manuscrit). Bel exemplaire de ce récit d'aventures, durant lesquelles fut découvert le Pôle nord magnétique. 2 vols. 8vo. 1 frontispiece portrait, 2 plates, 1 folding map. Contemporary half calf. First edition of the French translation of the account of the second travel of Ross to the North Pole (1829-1833). After the failure of the first expedition, Ross had to convince Felix Booth to fund his next expedition. During this travel, they spent four winters in the Arctic, and they discovered the magnetic pole. This impressive experience, as well as the scientific and ethnological information gathered by Ross's team, brought him the renown that he had long sought. Fine copy. Sabin 73385.
      [Bookseller: Les Trois Islets]
Last Found On: 2016-09-16           Check availability:      Livre-rare-book    

LINK TO THIS PAGE: www.vialibri.net/item_pg_i/1195797-1835-ross-john-relation-second-voyage-fait-recherche-ross-john-1835.htm

Browse more rare books from the year 1835


      Home     Wants Manager     Library Search     562 Years   Links     Contact      Search Help      Terms of Service     


Copyright © 2016 viaLibri™ Limited. All rights reserved.